Maison 1930, extension des possibles

Partager l’article :

1 partages

Elles sont nombreuses sur le marché immobilier ces maisons longues et étroites. Constituées d’une succession de pièces, elles souffrent d’un manque de lumière. Le propriétaire trouve néanmoins de nombreuses astuces pour changer la perception de l’espace et optimiser le potentiel d’une petite surface.

Inspirations rénovation maisons

La construction d’une extension côté jardin

Les maisons 1930 étaient très souvent divisées dans les pièces du rez-de-chaussée par un couloir fermé prolongé par la montée d’escalier d’un côté. Et de l’autre par les pièces à vivre qui se résumaient à une cuisine et à un salon. En faisant construire une extension, le propriétaire gagne pour la cuisine, une pièce développée sur l’intégralité de la largeur de la maison. Il lui associe une baie vitrée ouverte sur le jardin qui amène énormément de clarté.

Le développement de la cuisine dans le prolongement du couloir d’entrée

Pour casser le côté très rectiligne de l’organisation de l’espace, la cuisine est conçue en L. Ouverte sur le jardin, elle se prolonge dans la continuité de la largeur du couloir. C’est là que se trouvent les meubles techniques du plan de travail, le frigo / congélateur, le rangement des produits ménagers. Cette option offre une nouvelle et belle perspective de l’entrée de la maison vers la verdure.

FF6

FF12Crédit photo@Franck Fermaut / Mordikus

La conception d’un meuble de rangement à double entrée

Toujours dans l’idée de ne pas accentuer l’étroitesse des pièces en ajoutant des meubles de rangements trop imposants, le propriétaire conçoit et fait fabriquer un caisson traversant le mur. Ainsi, côté salon, il amène un agencement coloré dans lequel il intègre la télé et tous les câblages. Côté cuisine, ce même caisson se prolonge et offre un grand espace de rangement. L’épaisseur du mur de séparation des pièces a donc été creusée de façon ingénieuse. Une façade en menuiserie amène la touche esthétique et déco.

FF 10
Crédit photo@Franck Fermaut / Mordikus

L’accentuation volontaire de couleurs sombres dans les pièces sans lumière

Dans une maison sombre, la première idée serait de lui associer des murs blancs pour amener de la clarté. Le propriétaire prend le contre pied de cette option. Il joue au contraire sur des tonalités très sombres au plafond et sur un mur. Il accentue ainsi l’intimité des deux salons dont l’un est dédié au home cinéma. Il soigne les sources de lumière pour créer des ambiances intimes avec notamment des spots dirigeables intégrés dans le plafond.

FF1
Crédit photo@Franck Fermaut / Mordikus

Le parti pris déco design

Pour contrebalancer le parti pris sombre, le mobilier et la déco sont colorés. Sofa jaune, antre de la cheminée en briquettes rouges, canapé gris perle, lithographies sur fond blanc, sol en bois brut clair… La cuisine est blanche comme aspirée par la lumière.

Si l’entité de la maison fait référence aux années 30, l’intérieur est en total contraste.

FF5
Crédit photo@Franck Fermaut / Mordikus

Publicité

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé sur toutes les informations concernant l'habitat.

Vous acceptez de recevoir nos informations sur le salon Viving.