Aides et Crédit d’impôt 2016 pour tous les travaux en énergie renouvelable

Partager l’article :

Partagez

Aides et Crédit d’impôt 2016 pour tous les travaux en énergie renouvelable

C’est le bon moment en 2016 de choisir vos idées construction maison pour réaliser les travaux de votre futur maison. Il existe des aides pour financer vos travaux ainsi que le détail du crédit d’impôt 2016. Le crédit d’impôt 2016 est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d’amélioration énergétique portant sur une résidence principale. Le CITE 2016 est la prolongation du crédit d’impôt 2015 avec quelques modifications.

Source http://www.les-energies-renouvelables.eu

Cite Impot Transition Energetique Logo

Primes Economie Energie 2016

En plus de vos crédits d’impôt 2016, vous pouvez profiter de la Prime Economie Energie pour financer vos travaux. Les primes sont accordées sans condition de ressources. Attention : les primes sont à demander avant toutes signatures de travaux car l’objectif de ces primes est de vous inciter à réaliser des travaux en économie d’énergie.

Pour 2016 vous pouvez bénéficier également d’un bonus à cette prime énergie 2016 sous condition de ressources, c’est la prime énergie solidaire.

Crédit d’impôt (CITE) 2016

Le dispositif du Crédit d’Impôt Transition Energétique 2015 a été tout simplement prolongé jusqu’au 31 décembre 2016. Un taux unique en 2016 de 30 % de crédit d’impôt est toujours d’actualité et adopté pour tous les travaux éligibles au crédit d’impôt, quel que soit le nombre de travaux à effectuer (pas besoin de bouquet de travaux) et cela sans condition de ressource. C’est le bon moment pour réaliser des travaux en 2016. Cependant, nous vous rappelons que depuis le 1er janvier 2015, conformément au décret sur l’éco-conditionnalité, seuls les travaux entrepris par une entreprise qualifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) seront éligibles au Crédit Impôt Transition Energétique 2016. Vous pouvez bénéficier de l’Eco Prêt à taux Zéro 2016 pour vos travaux qui a été prolongé jusqu’en 2018 (voir sujet « L’éco-prêt à taux zéro pour la rénovation énergétique »).

En 2016 le Crédit d’Impôt Transition Energétique est cumulable avec l’Eco-prêt à taux zéro 2016 si le montant des revenus fiscaux de référence de l’emprunteur ne dépasse pas, au titre de l’avant-dernière année précédant l’offre de prêt :

  • 25 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée
  • 35 000 € pour un couple soumis à imposition commune

Le plafond des revenus fiscaux est majoré de 7500 € supplémentaire par personne à charge.

Un taux de TVA réduit de 5,5 %

Pour 2016 uniquement pour les travaux de rénovation énergétique (pose, installation et entretien de matériaux et équipements d’économie d’énergie : chaudière à condensation, pompe à chaleur, isolation thermique, appareil de régulation de chauffage ou de production d’énergie renouvelable etc…), en fait les travaux éligibles au crédit d’impôt Développement Durable (CIDD) bénéficie de ce taux réduit à 5,5 %.

Attention: toujours en vigueur pour  2016, seuls les artisans titulaires de la mention professionnelle ( RGE ) “ Reconnu Garant de l’Environnement “ pourront réaliser des travaux d’économie d’énergie qui permettront aux particuliers de bénéficier de l’Eco- prêt à taux zéro, du crédit d’impôt, de la prime énergie…

Les aides 2016 de L ‘ANAH Agence nationale de l’habitat

Vous ne dépassez pas un niveau de ressources fixé nationalement.

  • Votre logement a plus de 15 ans à la date où est acceptée votre demande d’aide.
  • Vous n’avez pas bénéficié d’un PTZ (Prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété) dans les cinq dernières années.

Les aides régionales et locales 2016

Elles viennent en complément des aides de l’état. Il faut vous renseigner auprès de votre commune, de votre département et de votre région. 

Résumé du crédit d’impôt 2016 (CITE : Crédit Impôt Transition Energétique)

  • En 2016 un taux unique de crédit d’impôt à 30 %.
  • En 2016 il n’y a plus d’obligation de bouquet de travaux (avait déjà disparu en 2015, les ménages peuvent entreprendre une seule dépense de travaux pour bénéficier de 30 % de crédit d’impôt).
  • En 2016 aucune condition de ressource ne sera demandée.
  • Obligation maintenue en 2016 de faire appel à des entreprises qualifiées RGE (reconnu Garant de l’Environnement) pour bénéficier de ces crédit d’impôt.

Publicité

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé sur toutes les informations concernant l'habitat.

Vous acceptez de recevoir nos informations sur le salon Viving.