Appartement sous combles. Comment créer une cuisine ou un séjour ?

Partager l’article :

Partagez

Comment créer une cuisine ou un séjour dans un appartement sous combles ?

Partir d’un espace brut de décoffrage pour le transformer en pièce à vivre est un challenge excitant à condition d’avoir de l’imagination et un peu de moyens. Pour ce jeune propriétaire, la surface de 50 m2 est idéale pour réussir à faire cohabiter la cuisine / salle à manger, le salon et son bureau d’architecte. Au final, une conception très épurée qui propose de nombreux rangements astucieux.

Idées aménagement intérieur

Une construction par le vide

L’avant / après de cette réalisation montre que l’espace a été peu modifié. Il a été préservé dans sa totale ouverture. On entre dans une seule et même pièce, d’abord par le salon, puis vers la salle à manger / cuisine. Le propriétaire a changé les fenêtres, isolé les murs et ajouté du Placoplatre sur les murs et au plafond. Il a gardé la brique au dessus de l’espace cuisson de la cuisine et sur un mur du salon. Ailleurs, tout a été peint en blanc du sol au plafond pour jouer l’ambiance immaculée. Seules la charpente et ses poutres contrastent avec leur couleur noire.

app2

app1Crédit@Pixopicto

Un agencement fluide et invisible

Adepte de l’agencement malin et ingénieux, le propriétaire/architecte d’intérieur imagine parfaitement son mobilier conçu sur mesure pour le fondre dans les murs tout en amenant un maximum de rangements. La cuisine est parfaitement équipée de meubles bas blancs très épurés. Ils se prolongent dans la sous pente en L et s’étirent jusqu’à la salle à manger / bureau.

L’escalier qui mène à la chambre et à la salle de bain, devient estrade de cuisine ou meuble de rangement. Et se connecte avec le meuble de salon. Un jeu de Lego avec des éléments encastrés ou décalés qui montre à quel point le soin du détail est important.

app5Crédit@Pixopicto

app7Crédit@Pixopicto

Tendances déco

Une déco sobre avec quelques notes de fantaisie

Un véritable dialogue entre l’existant brut et le côté très épuré évite l’écueil d’un style trop radical. La montée d’escalier peinte en orange amène une touche de couleur qui s’harmonise avec la tonalité des briques et inonde les autres murs blancs de l’escalier dans un dégradé orangé qui varie en fonction de l’apport de lumière naturelle.

En observant l’ensemble, on note une multitude de détails sophistiqués mais jamais tape à l’œil. Ainsi, l’épure immaculée est rehaussée par l’apport ponctuel d’éléments en bois. Les deux pieds de table opposent les couleurs et les formes… Des petits clins d’œil anecdotiques qui prouvent qu’on peut créer très sérieusement sans se prendre au sérieux.

app3Crédit@Pixopicto

app4Crédit@Pixopicto

app6Crédit@Pixopicto

Publicité

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé sur toutes les informations concernant l'habitat.

Vous acceptez de recevoir nos informations sur le salon Viving.