Les baignoires balnéo, un vrai spa à domicile

Partager l’article :

Partagez

Avant de plonger dans la baignoire aux bienfaits relaxants, il est important de lister les points auxquels il faudra être vigilent au moment de l’achat. Les baignoires balnéo nouvelle génération ont pour vocation de masser toutes les zones du corps. Elles sont désormais plus performantes, plus puissantes, plus silencieuses, plus hygiéniques… Ces massages que l’on peut s’accorder sans modération et en toute sécurité sont parfaits pour se faire du bien.

La conformité pour assurer un max de sécurité

Il existe deux normes de sécurité et de performance. La NF EN 60 335-1 porte sur les prescriptions générales des appareils électrodomestiques. La NF EN 60 335-2-60 s’adresse plus particulièrement aux baignoires « à systèmes de brassage d’eau ». Il faut être vigilent à l’équipement électrique (étanchéité, protection du matériel et des personnes…) ; à l’hygiène liée notamment aux problèmes de développement bactérien ; à l’usage avec un dispositif empêchant l’attraction de la chevelure, la désactivation de la pompe en cas d’obstruction, la crépine d’aspiration indémontable sans outil, l’air soufflé à une température limitée à 70 °C…

Les formes à adapter en fonction de la morphologie de chacun

La coque doit être adaptée à la morphologie et permettre une immersion totale et le relâchement des bras, des épaules et du cou, le respect de la cambrure vertébrale… Sur ce point, les baignoires ergonomiques offrent les meilleures conditions de confort avec leur fond décaissé et leurs courbures adaptées au corps.

La bonne répartition des jets d’air ou d’eau

La qualité des flux massants dépend en grande partie du nombre et de la disposition des diffuseurs dans la baignoire. Leur multiplication assure une couverture plus précise des différentes zones à traiter : cervicales, dorsaux-lombaires, fessiers, cuisses, mollets… Plus la pompe à eau est puissante (550 à 2.000 W), plus les massages sont intenses et efficaces. Même chose pour le surpresseur d’air, ou blower (souffleur), véritable poumon du système hydromassant.

Les différentes programmations

Les appareils les plus simples sont à commande pneumatique, éventuellement associée à un variateur d’air manuel. Elles ne proposent souvent qu’un seul type de massage et pas plus de 6 buses pour les diffuser. Les catégories supérieures sont dotées de commandes électroniques avec console fixe ou amovible à clavier, touches sensitives… permettant de gérer les séquences de massages. La diversité des fonctions et programmes (par cycles, personnalisés…) est d’autant plus étendue que les produits montent en gamme. Ces baignoires ont également des propriétés autoassainissantes : matériaux bactériostatiques, séchage automatique, désinfection…. Équipés à minima, les modèles d’entrée de gamme sont plus contraignants à entretenir.

La réduction des décibels

Les précédentes générations de systèmes balnéo pêchaient par leurs bruits de fonctionnement. De réels progrès ont été réalisés pour réduire les décibels, voire les rendre pratiquement inaudibles. Blower « Soundless », pompes à haut débit silencieuses, joints résilients, plots antivibratiles… équipent à présent les baignoires de qualité.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé sur toutes les informations concernant l'habitat.

Vous acceptez de recevoir nos informations sur le salon Viving.