Comment bien choisir sa véranda ?

Partager l’article :

Partagez

Beaucoup de propriétaires rêvent d’agrandir la surface de leur maison tout en jouissant d’une pièce claire et ouverte à la lumière.

La véranda a toujours connu un grand succès. Elle évolue aujourd’hui vers plus de modernité et de design. Aluminium, acier ou bois, quel matériau choisir ? Quelles démarches à effectuer avant de commencer les travaux ? Voici nos conseils maison.

Quelles réglementations pour construire une véranda ?

En dessous de 20 m², une simple déclaration de travaux à la mairie suffit pour construire une véranda. Il faut compter un délai d’attente d’environ un mois. Pour plus de 20 m², une demande de permis de construire doit être déposée à la Direction Départementale de l’équipement. Le délai d’attente sera d’environ trois mois.

Les réflexes qui protègent :

. Exiger une garantie décennale au constructeur sur l’ensemble de la véranda.
. Souscrire une extension de garantie auprès de votre assurance.

Une véranda en bois pour la solidité et l’esprit nature

Mydevis-Véranda-Bois-(7)-1024x624Crédit@my devis veranda bois

Les avantages d’une véranda en bois

. Solidité et robustesse
. Apparence chaleureuse et conviviale
. Se marie à tous les styles de maison et particulièrement bien à la pierre
. Isolation thermique et sonore hyper performante
. Supporte une toiture lourde en tuile ou en ardoise

Les inconvénients d’une véranda en bois

. Des prix élevés pour des essences de bois robustes et imputrescibles en comparaison avec une véranda en aluminium
. Un entretien tous les 2-3 ans si le bois est de moyenne gamme pour éviter l’invasion de nuisible.
. Des fissures possibles si le bois n’est pas entretenu ou si le sol du terrain manque de stabilité.

Une véranda en acier ou en fer forgé pour sa résistance et son authenticité

Cantini-Metal-veranda-extension-acier-sur-mesureCrédit@cantini métal véranda

Les avantages d’une véranda en acier ou fer forgé

. Un style victorien, Art nouveau
. Une résistance absolue dans le temps
. Une solidité qui permet de supporter une toiture très lourde
. Une stabilité de la structure générale qui permet de développer de grandes surfaces

Les inconvénients d’une véranda en acier ou fer forgé

. Peu de performance au niveau isolation
. Un matériau froid qui n’a aucune qualité thermique. Il faut donc compenser avec des verres très performants pour améliorer la qualité thermique de la véranda. Matériau à éviter donc dans les régions froides
. Entretien important pour éviter la corrosion de matériaux hyper oxydables. Traitement obligatoire contre la rouille.
. Matériau cher compensé par son attrait esthétique

Une véranda en aluminium pour sa durabilité sans entretien

crédit-Schüco-CMC65-vérandaCrédit@Schüco véranda

Les avantages d’une véranda en aluminium

. Nombreuses possibilités de conception, de design et de couleur
. Rapidité de construction
. Bon rapport qualité / prix
. Entretien minimum et longévité assurée
. Grande résistance à la corrosion grâce à des laquages durables dans le temps obtenus à l’aide de traitements spécifiques.
. Simple d’entretien
. Pièces de la structure aluminium facilement changeables en cas de dommages
. Matériau sain et sûr, l’aluminium n’émet ni poussières ni particules.
. Supporte des vitrages de grande dimension avec de grandes baies vitrées qui captent les apports thermiques naturels du soleil.

Les inconvénients d’une véranda en aluminium

. Fragilité de la structure si la qualité de l’aluminium n’est pas au top
. Peu de performance thermique. Il est envisageable d’installer des ponts thermiques afin de renforcer l’isolation
. Matériau qui ne peut supporter une forte charge du toit

Publicité

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé sur toutes les informations concernant l'habitat.

Vous acceptez de recevoir nos informations sur le salon Viving.