5 idées pour inviter la nature chez soi

Vous vivez dans un petit appartement sans jardin ni terrasse, au coeur de la ville et de la pollution ? Pourtant, vous adorez passer du temps en forêt ou à la campagne ? Invitez la nature chez vous pour vous sentir en harmonie avec votre appartement ! Tout est possible, même dans un espace réduit.

Abuser des plantes vertes

On ne peut pas parler de décoration naturelle sans plantes vertes ! En plus de dépolluer votre intérieur, c’est agréable de s’en occuper et de les arroser. Choisissez des plantes en accord avec votre décoration : des bambous et des bonsaïs pour une déco zen, des petits palmiers pour une décoration exotique ou des cactus pour une ambiance mexicaine ! Veillez à ce que vos plantes puissent recevoir suffisamment de lumière naturelle, sinon privilégiez des plantes grasses, plus faciles à maintenir en vie.

Choisir des plantes plutôt qu’une décoration traditionnelle est très en vogue en ce moment. Disposez plusieurs plantes vertes sur vos bordures de fenêtre au lieu de mettre un rideau pour vous protéger du vis-à-vis. Pour délimiter une grande pièce, remplacez le paravent par de grandes plantes pour couper l’espace de façon naturelle et moderne.

Cultiver des plantes aromatiques en cuisine

En cuisine, n’hésitez pas à cultiver des plantes aromatiques : en plus d’être esthétique, cela vous permet de cuisiner avec des produits frais que vous avez vous-même fait pousser ! Si vous avez peu de place dans votre cuisine pour avoir des pots de plantes, pourquoi ne pas les suspendre dans des boîtes de conserve ? Il vous suffit de percer les conserves pour faire passer un fil et les suspendre à un beau morceau de bois flotté.

Choisir des matériaux naturels

Outre les plantes vertes et aromatiques, le reste de votre décoration doit également suivre. Pour vos meubles, choisissez des matériaux naturels et bruts, dans des teintes vertes, beiges ou marrons clairs. Le bois, le lin, l’osier, le rotin ou le liège sont parfaits pour une ambiance green et nature. Ajoutez aussi des éléments décos comme un miroir en rotin ou des étagères en bois brut, par exemple. L’avantage de l’osier, ce sont ses multiples coloris naturels : rouge, blanc, vert, brun… idéal pour une décoration plus vive et moderne.

Décorer avec des terrariums

Très à la mode, ces petits jardins sous verre peuvent reproduire un tas d’environnements divers. Vous pouvez avoir des plantes miniatures pour une jungle tropicale, du sable et du bois flotté pour un effet plage, de la mousse pour rappeler la forêt, etc. Certains terrariums ont plus ou moins besoin d’humidité et d’entretien : choisissez bien selon vos capacités de jardinage !

Adopter les imprimés green

En plus des meubles en matériau naturel, choisissez des coussins, draps, tapis, housses de couette, rideaux, nappes avec des imprimés et motifs végétaux, en veillant à ce que ça ne fasse pas trop kitsch ! Par exemple, des coussins blancs avec des motifs de feuilles, ou une housse de couette à motif jungle. Utilisez-les avec parcimonie, par petites touches dans votre déco. Ces accessoires sont généralement accessibles et adaptés aux budgets réduits.

Comment transformer son garage en pièce de vie ?

Vous ne vous servez pas du garage de votre maison ? Pourquoi ne pas le transformer en pièce de vie plus utile ? Un bureau, une chambre, un studio indépendant… tout est possible ! Découvrez les étapes pour transformer votre garage en nouvelle pièce.

Démarches administratives

Pour transformer votre garage en pièce de vie, un certain nombre de démarches administratives sont à effectuer. Tout d’abord, il vous faut consulter le PLU (Plan local d’urbanisme) de votre commune pour connaître la réglementation d’urbanisme, les servitudes d’utilité publique, les secteurs protégés, etc.

 

Pour un garage à la surface inférieure ou égale à 5m², aucune autorisation d’urbanisme n’est demandée tant que vous ne modifiez pas l’aspect extérieur du garage. Si vous ajoutez une fenêtre ou une porte, une déclaration est obligatoire.

 

Pour un garage dont la surface est inférieure ou égale à 20 m², une déclaration préalable suffit car ce n’est pas un “changement de destination”. Par contre, si votre garage devient un espace professionnel, il s’agit d’un changement de destination. Si vous devez modifier les structures porteuses de la construction, vous devrez tout de même déposer un permis de construire.

 

Pour un garage avec une surface supérieure à 20 m², un permis de construire est obligatoire.

Le choix de la pièce

Vous devez décider de l’usage de votre garage : voulez-vous en faire une chambre, un bureau, une salle de sport, un atelier bricolage, une salle de jeu, un studio indépendant ?

 

Votre choix va également dépendre de l’agencement de votre garage. S’il est petit, vous ne pourrez pas en faire un studio mais cela peut être idéal pour une salle de jeu pour enfants. S’il est grand, pourquoi ne pas l’aménager complètement pour le louer de façon saisonnière ? Si la hauteur sous plafond est importante, vous pouvez créer une mezzanine afin de rentabiliser l’espace.

Remplacer la porte et créer des ouvertures

Difficile d’imaginer une pièce de vie avec une porte de garage grinçante. Le remplacement de la porte de garage est donc primordial, souvent par une grande baie vitrée pour faire entrer de la lumière dans cet espace. Attention au vis-à-vis : prévoyez des volets roulants, des panneaux coulissants et des rideaux pour éviter que vos voisins ou les passants ne regardent chez vous.

 

Si votre garage est indépendant du reste de la maison, sans accès direct, vous voudrez peut-être le relier à votre habitation. Vous devrez alors créer une ouverture dans le mur séparant le garage de la maison pour mettre une nouvelle porte. Faites appel à un artisan pour ces travaux qui peuvent s’avérer compliqués et dangereux.

Isoler l’espace

Généralement, le garage n’est pas très bien isolé. Une voiture n’a pas besoin d’avoir chaud ! Mais en le transformant en pièce à vivre, l’isolation devient indispensable pour votre confort thermique. L’isolation par l’intérieur est recommandé pour une transformation de garage car facile à mettre en oeuvre et peu coûteuse, mais cela vous fera perdre un peu d’espace.

Chauffer la pièce

Après l’isolation, il faut penser au chauffage. Cela va dépendre de votre système de chauffage : si vous avez un chauffage central, vous pourrez ajouter des tuyaux dans la pièce. Si vous avez un chauffage électrique ou indépendant, nous vous recommandons d’ajouter un nouveau radiateur dans la pièce.

Le budget à prévoir

Transformer son garage en pièce à vivre n’est pas un projet très coûteux, de l’ordre d’une extension de maison. Il faut donc compter de 500 à 1000€ le m². La plus grosse dépense est généralement le remplacement de la porte du garage par une baie vitrée en PVC ou en alu. L’isolation est également un coût à prendre en compte, car les garages sont souvent mal isolés.

 

Nous vous recommandons de vous entourer d’artisans qualifiés pour vous accompagner dans votre projet de transformation de garage.

 

 

Rencontrer un artisan au Salon Viving près de chez vous

 

 

Déco vintage : quels meubles et objets choisir ?

Vous êtes fan de déco vintage et avez hâte de parcourir les brocantes et les vides-grenier ? Découvrez les meubles et objets de décoration vintage à choisir pour la saison : meubles en formica, fauteuils en rotin ou encore miroir de barbier !

Vintage : d’où ça vient ?

Commençons par un rapide point sur la déco vintage. Le vintage désigne des vêtements, des accessoires, des meubles et des objets au caractère ancien, issus des années 1950 à 1990. Avant, c’est le style rétro ! Le vintage est un véritable art de vivre, basé sur la découverte de perles rares et l’hommage aux vieilles collections. De plus, cela incite au recyclage et à l’upcycling. Les objets vintage possèdent également une forte charge émotionnelle et rappellent souvent des souvenirs d’enfance.

Choisir des meubles et objets vintage

Meubles en cannage

Cela faisait quelques années que l’on ne voyait plus de cannage, mais il réintègre désormais notre intérieur, pour le plus grand plaisir des amateurs de vintage ! Conçus avec une technique de tissage de rotin ou du bambou, le cannage orne les tables basses, les buffets, les chaises, les fauteuils, les lampes ou encore les suspensions. Vous en trouverez facilement dans les brocantes ou les vides-grenier.

Vaisselle fleurie

Qui peut affirmer avoir une déco vintage sans vaisselle fleurie de toutes les couleurs ? Véritables objets de collection, certains les exposent seulement sans les utiliser. Pour encore plus d’effet, à ranger dans un vaisselier en bois !

Meubles en Formica

Symbole des années 60, le Formica fait son grand retour aujourd’hui pour une déco vintage ! Comment ne pas craquer pour ces meubles qui rappellent ceux qu’avaient nos parents et grands-parents, dans la cuisine ou dans le salon ? On retrouve tous types de meubles en Formica : tables, chaises, consoles, buffets, bureaux, tables d’appoint et même horloges. On évite cependant la déco 100% Formica au risque d’être kitsch !

Fauteuil en rotin

Tendance depuis quelques années déjà, le fauteuil en rotin se marie parfaitement avec les meubles en cannage, du même matériau ! Recherchez-en un ancien dans une brocante pour garder un esprit vintage.

Couturière

Indispensable de nos grands-mères, la couturière ou travailleuse en bois permettait de ranger les outils de couture. C’est une pièce vintage de grande qualité, qui sert également pour ranger des livres ou exposer des plantes, si vous n’aimez pas la couture !

Miroir barbier ou triptyque

Comme son nom l’indique, le miroir barbier était utilisé chez les barbiers pour observer le visage de face et sur les côtés en même temps. On l’appelle aussi miroir en triptyque. On trouve aujourd’hui de nouveaux modèles de miroirs barbiers, mais le mieux c’est encore d’en acheter un ancien.

Suspensions en macramé

La tendance du macramé est de retour et fait la part belle au DIY ! L’avantage de la déco en macramé, c’est qu’on peut la faire soi-même avec de la ficelle ou de la corde, pour suspendre des plantes dans votre intérieur ou faire une tenture murale. Pour les moins bricoleurs, direction les vides-grenier et les brocantes pour chiner des suspensions en macramé !

Réaménager une chambre après le départ des enfants

Le syndrome du nid vide, vous connaissez ? C’est un vide que l’on ressent lorsque nos enfants quittent le “nid familial” : une page qui se tourne, pour vous mais aussi pour votre maison ! Beaucoup de parents craquent en découvrant la chambre presque vide de leur enfant. Inutile de se morfondre : réaménagez sa chambre pour combler son absence et donner un nouveau souffle à cet espace inoccupé.

Triez et rangez la chambre

Le déménagement de votre enfant laisse une chambre vide, ou presque, dans la maison. Evitez à tout prix de la laisser en l’état, au risque de garder un espace inutile qui vous rappellera sans cesse le vide qu’a laissé votre enfant !

Commencez par la réaménager en douceur, en faisant un tri et en la rangeant. Bien sûr, ne le faites pas sans l’accord de votre enfant, qui pourrait se sentir interdit de séjour ! Dans un premier temps, le but est de ranger, pas de transformer sa chambre. N’hésitez pas à donner les affaires qu’il n’utilise plus, ou à les vendre.

Une fois que votre enfant est bien installé dans son nouvel appartement, c’est le moment de penser à réaménager la pièce de façon plus globale, pour lui donner une seconde vie.

Transformez la chambre en chambre d’amis

Le changement le moins impactant, c’est de faire de la chambre d’enfant une chambre d’amis, qu’il pourra en plus utiliser s’il vient passer quelques jours chez vous.

L’avantage, c’est que vous pouvez conserver le même lit et la plupart des meubles qui se trouvaient déjà dans la chambre : armoire, commode, bibliothèque, télévision… s’ils ne sont pas partis avec votre enfant, bien sûr ! Dans ce cas, rachetez quelques meubles et un lit convertible pour en faire un espace confortable pour vos invités.

Contrairement à la chambre de votre enfant qui était certainement surchargée, ne laissez que le nécessaire dans la chambre d’amis. Côté décoration, choisissez des couleurs harmonieuses avec le reste de votre maison, de préférence des teintes pastel et lumineuses.

Transformez la chambre en bureau

Si vous avez besoin d’un espace pour travailler, n’hésitez pas à transformer la chambre de votre enfant en bureau. Si vous travaillez à la maison, il est préférable d’avoir un espace dédié au travail, pour gagner en productivité.

Dans ce cas-là, inutile de garder le lit et les meubles de votre enfant : vous avez besoin d’un bureau, suffisamment grand pour convenir à votre activité, une chaise de bureau, des meubles de rangement et des fauteuils si vous comptez recevoir des clients.

Côté décoration, vous pouvez repeindre les murs avec des couleurs vives : cela stimule la créativité. Vous pouvez également ajouter quelques tableaux et objets de décoration qui sont adaptés à l’ambiance de travail que vous souhaitez donner à votre nouveau bureau.

Transformez la chambre en salle d’activité

Peut-être que vous avez besoin d’un espace pour pratiquer votre passion ? Peinture, musique, bricolage, sport… vous pouvez faire ce que vous voulez, selon vos envies. Cette pièce vous apporte l’espace qui vous manquait pour pratiquer vos activités en toute tranquillité.

Fan de sport ? Aménagez un tapis de gym, un vélo d’appartement et des haltères pour vous entraîner !

Passionné de musique ? Profitez de votre guitare, de votre batterie et de votre accordéon dans cet espace.

Adepte de bricolage ? Disposez un établi, vos outils et votre matériel pour créer autant que vous le souhaitez, sans gêner personne.

5 raisons de faire confiance à un architecte d’intérieur

Plus qu’un décorateur, l’architecte d’intérieur est un professionnel de l’agencement et du réaménagement de maisons et d’appartements. L’aménagement d’une pièce ou d’un logement entier n’a pas de secret pour lui : il saura faire les bons choix pour votre décoration et vous guider dans votre projet de rénovation, grâce à son expertise. 

L’architecte d’intérieur fait plus que de la décoration

On confond parfois architecte d’intérieur et décorateur d’intérieur. Mais l’architecte d’intérieur ne s’occupe pas seulement de la décoration : il est capable d’intervenir dans un réaménagement d’espace, en plus de l’aménagement et de la décoration, pour un résultat harmonieux et en accord avec vos envies. Dans le cadre d’une rénovation, c’est souvent à l’architecte d’intérieur que l’on fait appel.

Il possède une vraie expertise

Vous vous dites peut-être que vous êtes parfaitement en mesure d’agencer une pièce et de la décorer. La mode du Do It Yourself le prouve ! Cependant, l’architecte d’intérieur possède une expertise que vous n’avez pas en ce qui concerne l’aménagement d’une maison ou d’un appartement entier, ou l’optimisation d’espace dans un studio T1. Trouver les coloris qui se marient bien ensemble, choisir les bons matériaux, placer les meubles dans l’espace pour que votre logement soit harmonieux et cohérent : c’est le travail de l’architecte d’intérieur. Son expertise vous offre des propositions intéressantes et un gain de temps non négligeable.

Il collabore avec des entreprises du bâtiment

Au quotidien, l’architecte d’intérieur est amené à collaborer avec diverses entreprises du bâtiment : architecte, cuisiniste, peintre en bâtiment, plombier, électricien, couvreur, menuisier, etc. Il peut donc vous indiquer avec quels professionnels complémentaires travailler pour votre rénovation, mais également vous faire profiter de réductions intéressantes.

Il respecte les normes de travaux

L’expertise de l’architecte d’intérieur ne se limite pas à la décoration, mais également aux normes en vigueur pour vos travaux. Ses conseils vous seront utiles pour votre réflexion de rénovation ; notamment si vous souhaitez casser des murs ou ajouter une extension. Par exemple, il pourra vous éviter de casser un pilier ou un mur porteur et vous donner d’autres idées d’agencement pour un résultat similaire.

 

Il est couvert par une assurance décennale

Si votre architecte d’intérieur est habilité à la maîtrise d’oeuvre, il possède obligatoirement une assurance décennale. La garantie décennale protège pendant dix ans le maître d’ouvrage contre les malfaçons, et couvre les travaux de rénovation et d’aménagement pour l’architecte d’intérieur. En tant que professionnel de l’aménagement, l’architecte d’intérieur peut ainsi s’occuper de l’électricité, de la plomberie, du chauffage, de la menuiserie ou encore de la plâtrerie.

Choisir son architecte d’intérieur au Salon Viving

De nombreux architectes d’intérieur exposent leur savoir-faire lors de nos salons Viving. Voici nos exposants :

 

  • Melissa Amil au Salon Viving de Brest ;
  • Céline-Emmanuelle Le Rhun au Salon Viving de Brest ;
  • Christelle Chaut au Salon Viving de Vannes ;
  • Anne-Solenn Cherat au Salon Viving de Vannes ;
  • Stéphanie Sinquin au Salon Viving de Vannes.

 

Participer à un Salon Viving près de chez moi

Les tendances décos de 2020

Une de vos bonnes résolutions de l’année est de refaire votre déco ? Découvrez toutes les tendances de 2020 : afro chic, maximalisme, upcycling, matières naturelles et meubles asymétriques sont au rendez-vous cette année !

Tendances meubles 2020 : les courbes

En 2020, on mise sur les meubles arrondis, ovales, ronds, ondulants, voire carrément asymétriques. Cette tendance touche autant les meubles imposants comme les canapés et les tables que les accessoires tels que les tapis ou les miroirs. Tous les éléments de votre déco vont s’arrondir ! Idéal pour donner une ambiance cosy et réconfortante à votre intérieur.

Les must-have : un canapé courbé, une table basse ronde, un miroir en forme de vague ou un tapis ovale.

Tendances couleurs 2020 : le vert chasseur en tête

La couleur phare de 2020 sera le vert chasseur, une couleur intense et végétale, qui s’associe à merveille à la décoration naturelle et aux meubles en bois. Le vert chasseur peut se marier à des couleurs plus neutres pour ressortir dans votre déco, ou avec d’autres couleurs intenses comme le bleu ou le jaune, plébiscitées également en 2020.

Le bleu était la star de 2019 et continue d’habiller nos intérieurs cette année. Classic blue, bleu marine, pétrole, canard ou encore menthe, le bleu ne compte pas céder sa place si facilement !

Vous préférez les couleurs neutres, classiques ? On vous conseille les couleurs caramel, crème et vieux rose. Elles s’accordent facilement à tous les styles de déco : scandinave, chic, rustique… et peuvent se marier à des couleurs plus vives.

Tendances murs et sols 2020 : le carrelage XXL

La tendance déco 2020 est au carrelage XXL, autant au mur qu’au sol ! Dans la salle de bains comme dans le salon, misez sur les carreaux grand format, avec un effet béton ou pierre pour vos murs.

Tendances matières 2020 : cannage et velours

Les matières naturelles sont encore tendances en 2020 : rotin, lin, bambou et chanvre sont toujours présents dans les maisons ! Mais cette année, un petit nouveau fait son come-back : c’est le cannage. Le rotin tressé habille chaises, fauteuils, tables ou commodes.

Dans un autre registre, le velours (notamment côtelé) prend de plus en plus de place en 2020, surtout pour l’hiver. Sur un pouf, un canapé, un fauteuil ou des coussins, le velours réchauffe une pièce et lui apporte une ambiance cocooning.

Le style Afro Chic pour 2020

On entendait déjà beaucoup parler du wax en 2019, mais la tendance 2020 est véritablement le style Afro chic. Pour votre déco, voici les indispensables : des juju hat pour habiller vos murs, des tissages muraux XXL, des tentures, des tapis géométriques, des imprimés wax pour vos coussins, vos couvertures ou vos fauteuils…et surtout, des couleurs vives !

Vive le maximalisme

Le minimalisme, c’est terminé. Tendance pendant des années, il laisse désormais sa place à son contraire : le maximalisme. En 2020, c’est le moment de charger votre décoration avec de nombreux objets déco, des couleurs flashy sur vos murs et vos sols, et beaucoup de meubles !

Upcycling

De plus en plus de personnes se sentent concernés par les problématiques écologiques, et cela se ressent dans la décoration intérieure. En 2020, la tendance de l’upcycling et du recyclage se confirme avec de la déco de seconde main et des pièces anciennes rénovées. Vous allez passer du temps dans les brocantes et les vide-greniers !

Quelle est la tendance déco qui vous tente le plus pour cette année ?

Comment choisir et aménager un dressing ?

Vous en avez assez de vos armoires trop petites et de vos vêtements dispersés un peu partout dans votre chambre ? Faites le bon choix : achetez un dressing ! Utiles, esthétiques et modulables, les dressing sont parfaits pour ranger vêtements, chaussures, écharpes ou bijoux. Découvrez comment bien choisir et aménager votre dressing.

Choisir un dressing

Les dimensions du dressing

La première chose à déterminer avant de choisir votre dressing, ce sont ses dimensions. Il faut commencer par mesurer la pièce dans laquelle vous comptez installer votre dressing – souvent la chambre. Vous connaîtrez ainsi l’espace dont vous disposez !

Pour définir le besoin de rangement dans votre dressing, demandez-vous quels vêtements vous souhaitez mettre dedans. Tout ce que vous possédez ou seulement certaines pièces ? Une fois que vous saurez quels vêtements seront installés dans le dressing, vous pourrez calculer sa largeur, sa hauteur, le nombre de tiroirs et d’étagères nécessaires, etc.

Les types de dressing

Une fois les dimensions définies, il faut choisir le type de dressing que vous voulez. Ce choix est intimement lié à l’espace dont vous disposez : une pièce entière ou un pan de mur ?  Votre dressing peut être en forme de U, de L, de I ou en parallèle.

La forme de U correspond généralement à un dressing dans une pièce à part entière. Ce dressing en U dispose d’une entrée au milieu ; pratique si vous avez beaucoup d’affaires à entreposer.

Le dressing en L, ou dressing d’angle, est parfait pour les pièces longues ou sur un pan de mur. Cela permet de gagner de l’espace si le dressing prend place dans un coin de votre chambre, par exemple.

Le dressing en I, idéal pour les petits espaces, s’intègre sur un pan de mur sans problèmes.

Le dressing en parallèle sera plutôt adapté pour les pièces dressing, car les rangements prennent deux pans de murs.

Ensuite, vous devrez choisir un dressing ouvert ou fermé. Si les dressing ouverts (sans portes ni rideaux) sont très à la mode, ils nécessitent également plus d’entretien pour les vêtements. Vous pouvez aussi choisir de protéger certains vêtements derrière des portes ou des tiroirs, et d’en laisser d’autres sans protection. Pensez aussi aux portes miroirs, esthétiques et pratiques !

Aménager un dressing

Les compartiments du dressing

Vous savez où sera installé votre dressing et à quoi il ressemblera ? Très bien ! A présent, il faut s’intéresser à l’intérieur de votre dressing : les compartiments.

Un dressing peut mêler étagères, tringles, tiroirs, penderies… cela va dépendre de vos besoins ! Privilégiez les étagères peu profondes pour éviter de laisser des vêtements au fond que vous ne porterez jamais. Choisissez la hauteur des tringles selon la longueur de vos vêtements (pantalons, jupes, vestes, robes).

N’hésitez pas à ajouter des compartiments spécifiques si vous le pouvez : tiroir à chaussures, tiroir à bijoux, porte-cravates, porte-écharpes, panier à linge amovible, etc. Votre dressing doit vous ressembler et s’adapter à toutes vos envies.

L’éclairage du dressing

Vous ne voyez pas les vêtements au fond de votre étagère ? Eclairez votre dressing ! Misez sur l’éclairage LED et sur des petits spots pour éclairer vos portes, vos tiroirs ou vos étagères.

Le dressing fermé

Si vous préférez avoir un dressing fermé, il vous faudra choisir vos portes. Vous avez de la place ? Les portes battantes sont pratiques pour voir l’ensemble de votre dressing. Au contraire, vous manquez d’espace ? Les portes coulissantes sont idéales. Vous ne voulez pas de porte ? Prenez des rideaux opaques fixés à une tringle !

Décorer sa table de fêtes : les tendances 2019

Décorer sa table de fêtes, un casse-tête ? Pour les fêtes de fin d’année 2019, la tendance est au minimalisme et au végétal. Le retour au naturel doit se ressentir dans votre décoration de fêtes.

 

Les couleurs de votre table de fêtes

Concernant les couleurs de votre table de fêtes, misez sur un camaïeu de vert, avec des touches de rouge pour rappeler Noël ou avec du blanc, une couleur neutre qui met l’accent l’ambiance hivernale. Le vert est la couleur par excellence pour symboliser un retour au naturel, tout en faisant un clin d’oeil au majestueux sapin. Nappe, assiettes, accessoires : mettez du vert sur votre table de Noël !

Le végétal à l’honneur pour les fêtes

Ce besoin de revenir au naturel en 2019 se traduit par du végétal dans la décoration de fête : plantes, branches de sapin, brins d’eucalyptus, fleurs séchées, mousse, pomme de pin, bouquet de gui… Cette décoration végétale (et économique si vous ramassez ces éléments dans la nature) sera du plus bel effet sur votre table de fêtes. Les couronnes de Noël, longtemps délaissées, sont de nouveau à la mode : profitez-en !

Pour votre centre de table, n’hésitez pas à réaliser une tresse avec des branches, des feuilles et des fleurs, ou à simplement déposer une branche de sapin ou un tapis de mousse, avec quelques fleurs séchées.

Si vous souhaitez une décoration plus “clinquante”, vous pouvez peindre des pommes de pin en doré et déposer quelques bougies pour illuminer votre table.

Le bois pour un style rustique chic

Le style rustique chic est également tendance en 2019 ! Dans la même veine que la décoration végétale, le style rustique s’appuie sur des éléments de décoration en bois. Pour une ambiance authentique et naturelle sur votre table de fêtes, adoptez des objets en bois ou en liège plutôt qu’en plastique. Si certains privilégient des artisans locaux pour acheter leur décoration en bois, il est également possible de faire sa décoration soi-même.

Pour décorer votre table, misez sur des set de table ou des dessous de plats en rondins de bois. Assortie à une décoration végétale, votre table de Noël sera parfaite !

Une décoration minimaliste

Terminé, la décoration éphémère : on repense sa consommation et on essaie de réduire ses déchets pendants les fêtes. Réutilisez votre décoration de l’année dernière au lieu d’acheter une nouvelle nappe, un nouveau chemin de table, de nouvelles assiettes… Et si vous devez vraiment acheter de nouvelles décoration, préférez la qualité à la quantité ! Inutile d’avoir trop d’objets sur la table : optez pour une décoration minimaliste pour Noël 2019.

Pour les fêtes de fin d’année, une décoration de table simple, naturelle et authentique sera idéale pour réunir vos proches près du sapin !

Quel type de tapis pour votre salon ?

Vous rêvez d’un tapis pour habiller votre salon, mais vous ne savez pas lequel choisir ? De nombreux styles de tapis existent : ethnique, oriental, scandinave, graphique, shaggy, en fausse fourrure ou encore en bambou ; vous trouverez forcément un tapis adapté à votre déco !

Le tapis graphique

Avec ses motifs géométriques, le tapis graphique rend votre salon tendance et original. Associé à une décoration sobre ou scandinave, il apporte une touche de peps à votre déco avec ses couleurs vives. Généralement en coton, ce type de tapis est léger et facile à nettoyer : idéal pour habiller votre salon.

Le tapis d’orient

Vous aimez les tapis artisanaux aux motifs travaillés et colorés ? C’est un tapis d’orient qu’il vous faut ! Noués à la main en Inde, au Pakistan, en Iran ou en Afghanistan, ces splendides tapis apportent du cachet à votre salon. Généralement, ces tapis sont fait en velours de laine, avec la chaîne et la trame en coton. De beaux matériaux pour un tapis d’orient unique et rare.

Le tapis ethnique

Comme le tapis graphique, le tapis ethnique ou berbère s’intègre à merveille dans une décoration scandinave ou contemporaine. A la fois traditionnels et modernes, les tapis ethniques se composent de tons clairs, associés à des motifs graphiques foncés. Ils sont habituellement tressés en laine, apportant à votre salon douceur et convivialité.

Le tapis shaggy

Avec ses poils ultra longs, le tapis shaggy est reconnaissable entre mille ! Ces tapis confortables et douillets sont parfaits pour créer une ambiance chaleureuse dans votre salon. Laine, polyester ou peau de mouton synthétique : les matières des tapis shaggy sont moelleuses et agréables.

Le tapis scandinave

Avec une déco scandinave, quoi de mieux qu’un tapis scandinave ? Tendance depuis plusieurs années déjà, le style scandinave n’est pas prêt de nous lasser ! Pour habiller son salon, on choisit un tapis scandinave aux tons pastels et clairs (gris, blanc, rose, bleu, beige…), uni ou avec de jolis motifs géométriques.

Le tapis en bambou

Pour une ambiance zen, pourquoi ne pas opter pour un tapis en bambou ? Moins cocooning que les tapis en laine ou en coton, ils donnent néanmoins du style à votre salon et sont très résistants et faciles à entretenir grâce à leurs fibres naturelles. On vous conseille un tapis en bambou de couleur neutre, rond ou rectangulaire selon la taille de votre salon !

Le tapis en fausse fourrure

Aussi confortable que le tapis shaggy, le tapis en fausse fourrure rend votre salon chaleureux et tendance. Ce type de tapis s’accorde avec toutes les décorations, et il en existe de toutes sortes : poils courts, poils longs, blanc, beige, noir ou coloré…

De plus, les tapis en fausse fourrure absorbent les résonances de la maison : idéal si vous avez des enfants !

 

Alors, quel est le tapis qui rejoindra votre salon cette année ?

DIY : 3 meubles en palettes

Les meubles en palettes ont toujours la côte ! Nous vous proposons 3 DIY faciles et accessibles : une table basse en palettes, un lit en palettes et un canapé en palettes, pour des meubles originaux et tendance.

Une table basse en palettes

La table basse en palettes est certainement le meuble le plus simple à réaliser. Pour sa fabrication, vous aurez besoin d’au moins trois palettes : deux entières et une à désosser.

En effet, la palette principale (celle du dessus) n’est pas pleine et donc peu pratique pour poser des couverts ou des verres. Pour résoudre ce problème, vous pouvez donc utiliser les planches de la palette désossée afin de combler les vides de la palette principale.

Si vous préférez, il est également possible de poser un plateau en verre par dessus, pour conserver l’aspect originel de la palette !

Avant de coller ou de visser ensemble vos deux palettes, n’oubliez pas de bien les poncer. Vous pouvez les peindre si vous le souhaitez, ou ajouter des roulettes à votre table basse DIY.

Un lit en palettes

Afin de déterminer le nombre de palettes dont vous aurez besoin, prenez les mesures du lit que vous souhaitez : 90, 120, 140 ou 160 cm ? Pour des lits de 90 ou 140 cm, vous aurez certainement des découpes à faire. Prévoyez également une double épaisseur de palettes si votre lit est directement au sol, pour davantage de confort.

Nettoyez et poncez méticuleusement vos palettes avant de commencer votre bricolage. Déposez la première couche de palettes au sol, directement dans votre chambre pour éviter de transporter votre lit. Utilisez de la colle à bois, des vis ou des clous pour solidariser les palettes entre elles. Déposez ensuite la deuxième couche de palettes, au-dessus de la première, et reproduisez la même chose en les liant toutes ensemble. Vous pourrez ensuite installer un matelas confortable sur votre nouveau lit en palettes.

Si vous souhaitez également une tête de lit en palettes, vous pouvez récupérer des planches de palettes, les poncer et les assembler sans laisser d’espaces.

Un canapé en palettes

L’avantage des palettes, c’est que vous pouvez choisir la taille que vous voulez pour votre canapé : petit avec seulement une palette, moyen avec deux palettes, un canapé d’angle avec trois palettes, etc. Nettoyez et poncez vos palettes avant de commencer.

Nous vous conseillons de placer deux palettes l’une au-dessus de l’autre pour avoir une bonne hauteur, mais cela dépend de vos envies ! Pour les assembler, utilisez des clous, des vis ou de la colle à bois. Votre base est prête.

Pour le dossier, fixez simplement une palette entière derrière la base.

Vous pouvez également ajouter des appuie-bras en découpant une palette en deux parties égales et en les collant sur les côtés du canapé en palettes.

A présent, vous pouvez peindre votre canapé et ajouter des coussins moelleux sur la base et le dossier !