Comment choisir son plan de travail de Cuisine ?

Partager l’article :

Partagez

Comment choisir son plan de travail ?

Comme son nom l’indique, le plan de travail dans la cuisine est l’espace où l’on épluche les légumes, coupe la viande, étale les pâtes à tarte… Au même titre que son aspect esthétique est important, sa résistance à l’usure et son entretien sont deux paramètres auxquels il faut être très attentif.

Entre quartz, béton, bois massif, verre, résine, stratifié, inox… difficile de faire un choix. Tour d’horizon de ces différents matériaux pour bien vivre votre cuisine.

Touches esthétiques

Le plan de travail s’intègre dans la conception globale de la cuisine. On l’oppose aux façades des meubles pour jouer le contraste et on l’harmonise à la couleur du sol et des murs.

On multiplie les détails qui font la différence : on personnalise les chants du plan de travail  en apportant une autre teinte par exemple.

On joue sur l’épaisseur du chant pour accentuer un effet épuré ou au contraire plus massif.

Tendance aménagement intérieur

  • Le quartz

Grande résistance aux chocs et très design.

crédit marbrerie-bonaldi - plan-de-travail-cuisine-quartz-blanc-pure-silestone--800x533Crédit@marbrerie-bonaldi

Comme le verre et la résine, le quartz n’existe que sur-mesure, ce qui explique son prix onéreux. Certains types de quartz contiennent dans leur composition un traitement antibactérien qui permet de conserver une cuisine propre et durable.

La pierre de synthèse offre une solidité proche de celle du granit. Elle se décline surtout dans une très large gamme de couleurs et de finitions très actuelles et particulièrement déco. Hygiénique et non poreux, elle s’entretient très simplement à l’eau et au savon. Un matériau chouchou !

  • Le béton

Solide, hyper malléable avec un look brut.

credit kitbetoncire - plan de travail beton-cire-cuisineCrédit@kitbetoncire

 Grâce à sa malléabilité, le béton permet de rénover soi même un plan de travail.

Souvent posé sur un panneau de particule ou appliqué directement sur un ancien plan de travail en stratifié ou en carrelage, il se développe dans une large gamme de couleurs et de pigments. On lui choisit un aspect mat, satiné ou brillant. La couche de finition permet de l’imperméabiliser. On reste vigilent aux angles qui peuvent être fragiles. Le béton s’entretient avec de l’eau et du savon.

  • Le bois massif

Authentique, résistant et chaleureux.

crédit Gabarit - plan de travail bois massifCrédit@gabarit1

L’Iroko, le noyer, l’orme, le teck, le vengé, le frêne, le zébrano, l’ipé… Le choix de l’essence du bois et de son épaisseur détermine la résistance du plan de travail, ainsi que son prix. Le plan de travail en bois avec son style naturel s’accorde harmonieusement avec des matériaux contemporains tels que le verre et l’inox.

Deux fois par an, il est nécessaire de le nourrir avec une huile de lin qui assura son imperméabilité. Il peut être poncé et/ou verni quand il vieillit.

  • Le verre

Résistant, lumineux et ultra contemporain.

credit Glastetik - plan-de-travail-en-verre_3Crédit@Glastetik

Perçu comme un matériau fragile, le plan de travail en verre est très résistant et supporte la chaleur et les chocs. Décliné en différentes teintes, le verre est un matériau qui n’existe que sur-mesure. Sa pose se fait exclusivement par un professionnel.

Très hygiénique, le verre est aussi apprécié pour sa luminosité et sa modernité.

Résistant aux chocs et aux taches, on le trouve en finition satinée, brillante ou structurée. Il s’entretient facilement au savon et à l’eau.

  • La résine

Uniforme, sans joint apparent et moulé sur mesure.

Plan de travail Corian - Crédit Corian DuPontCrédit@Corian DuPont

La résine est le seul matériau qui permette de concevoir et de créer une cuisine sans joint apparent entre le plan de travail, l’évier, les rangements… La résine ne laisse aucune trace de rupture grâce à un système de moulage. Elle est commandée sur mesure et explique son tarif élevé.

Elle reste fragile lorsqu’elle est confrontée à une chaleur de plus de 180°.

Son entretien est facile. Des précautions sont  à prendre avec les couleurs foncées pour éviter les rayures.

  • Le stratifié

Fragile mais très créatif et innovant

credit ixina - Plan-travail-stratifieCrédit@Ixina

Bien qu’il soit peu résistant aux rayures, aux chocs et à la chaleur, le stratifié reste le matériau qui offre le plus d’options déco à moindre coût : palette très large de couleurs, de motifs et d’effets de matière (bois, béton, inox).

Le stratifié est composé d’une épaisseur de bois aggloméré recouvert d’une feuille protégée par une résine hydrofuge.  Il résiste à l’eau et aux tâches mais présente des risques de gonflement du bois près de la zone évier.

  • L’inox

Antibactérien avec un style industriel professionnel.

credit Finox - plan-de-travail-inoxCrédit@Finox

Destiné et utilisé essentiellement par les professionnels pour ses propriétés antibactériennes, le plan de travail en inox résiste à la chaleur. Pour préserver son bel aspect esthétique, on évite les détergents ainsi que les brosses. On privilégie le savon neutre. Un petit bijou qui reste fragile et onéreux.

Publicité

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé sur toutes les informations concernant l'habitat.

Vous acceptez de recevoir nos informations sur le salon Viving.