Comment concevoir un dressing ?

Partager l’article :

Partagez

Concevoir un dressing.

On le constate depuis quelques années, le dressing n’est plus perçu comme un fantasme. Au contraire, on réalise que la corrélation entre le bien rangé et le bien dans la tête est réel. Le rangement sur mesure s’est démocratisé et devient accessible au plus grand nombre. Il se place dans des espaces souvent exigus comme une sous-pente, des combles, une mansarde… Chaque centimètre doit être optimisé. Aménager un dressing n’est plus de l’ordre du rêve. Avant de vous lancer, assurez-vous de vous poser les bonnes questions.

Mobalpa - un-dressing-en-u_4830894
Crédit@DR

Besoin de réponses pour vos idées aménagement intérieur….?

Quel dressing pour quel contenu ?

Avant même de vous projeter dans la forme de votre dressing, faites une liste de tout ce que vous souhaiteriez qu’il contienne : vêtements à plier ou à suspendre, accessoires, chaussures, grosses pièces type manteau, bijoux, lingerie, cravates pour monsieur… Ce premier état des lieux va concrétiser l’organisation que vous devrez donner aux différentes zones de votre dressing.

crédit DR - un-dressing-bourre-d-idees-et-de-couleurs_4830888Crédit@DR

Quelle surface minimum ?

En réalité, on compose surtout avec le peu d’espace dont on dispose. A partir d’une surface de 3 à 5 m2, on peut envisager de concevoir un dressing digne de ce nom. Un cagibi exige une profondeur d’1,10 m, et une largeur d’1 mètre. Côté hauteur, il n’y a pas vraiment d’obligation, des systèmes permettent de profiter de toute la hauteur sans avoir à monter sur un escabeau.

Dans une pièce classique, l’exploitation de l’espace est beaucoup plus facile. On choisit des dispositions en L pour inclure l’angle qui est souvent un espace perdu.

Comment organiser les différentes zones du dressing ?

On distingue 3 zones différentes dans un dressing.

La première est la partie penderie, dans lequel on prévoit un mètre linéaire pour dix vêtements. Côté tringles, vous en trouverez en forme simple, double, sur mesure, basculante, télescopique…

La deuxième zone est réservée aux accessoires : lingerie, foulards, chaussettes… L’idéal est de choisir des systèmes compartimentés pour y voir clair et accéder rapidement aux objets : porte-cravates, porte-ceintures, larges tiroirs compartimentés coulissants ou pivotants.

La troisième zone, consacrée aux étagères (pulls, chemises, tee-shirts…), est plus restreinte. Comptez une hauteur maximum de 15 cm maximum entre les étagères.

Concernant les chaussures qui prennent beaucoup de place, vous avez le choix entre des crochets à fixer sur les portes ou au fond du dressing ou – solution plus fréquemment retenue – deux barres fixes.

Quels matériaux pour l’agencement du dressing ?

Castorama - choisir-dressing-ouvert-ou-fermeCrédit@Castorama

La structure du dressing doit être solide et s’entretenir facilement avec un coup de simple chiffon humide. Elle est généralement composée de panneaux de particules mélaminés. Le meilleur rapport qualité-prix.

Pour l’habillage extérieur, on entre davantage des considérations esthétiques qui tiennent compte de l’environnement dans lequel est développé ce module.

Vous pouvez vous faire plaisir en choisissant dans la gamme des stratifiés très large de couleurs, de motifs et d’effets de matière (bois, béton, inox, cuir…).

Pensez également à habiller les portes de miroirs pour l’aspect pratique mais aussi pour donner de la profondeur à la pièce.

Comment y voir plus clair ?

Tous les fabricants de dressing proposent aujourd’hui des modules avec éclairage intégré qui se déclenche à l’ouverture de la porte. Il existe aussi des cintres lumineux.

De façon plus classique, pensez à glisser des câbles et des fils dans la structure au moment de son installation. Les spots encastrés sont les plus communément employés. Les éclairages Leds sont parfaits : durée de vie quasi illimitée et consommation réduite.

Quel budget moyen ?

Pour un dressing acheté dans une grande enseigne et monté par vos soins, comptez une enveloppe moyenne de 500 euros.

Lapeyre - DeclikCrédit@Lapeyre

Publicité

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé sur toutes les informations concernant l'habitat.

Vous acceptez de recevoir nos informations sur le salon Viving.