Conseils et solutions pour aménager un habitat écologique

Partager l’article :

Partagez

Produire davantage d’énergie qu’elles n’en consomment : c’est le défi que les maisons individuelles devront relever en 2020. L’avenir de l’habitat se construit dorénavant autour de deux notions inséparables : écologie et innovation. Passage en revue des solutions les plus prisées.

La géothermie productrice de chaleur

Une pompe à chaleur géothermique permet d’assurer le chauffage de l’habitation en alimentant un plancher chauffant ainsi que des radiateurs hydrauliques ou dynamiques. Elle peut aussi se charger dans certains cas de la production d’eau chaude sanitaire et du rafraîchissement de la maison. Son principal atout : diminuer les consommations énergétiques en bénéficiant de l’apport naturel des calories présentes dans le sol du jardin. Dans le cas d’une rénovation, la pompe à chaleur géothermique va s’installer soit en remplacement complet de l’ancienne chaudière, soit en relève de chaudière. Outre le fait de réaliser des économies importantes, une pompe à chaleur géothermique  permet de gérer plusieurs zones de chauffage dans la maison, pour un confort thermique optimisé en fonction des besoins. Avec la géothermie, la performance de la pompe à chaleur ne dépend pas du climat extérieur. Seule la nature du sol et la présence d’une nappe phréatique auront une incidence sur le choix et la dimension des capteurs.

L’utilisation des énergies renouvelables

Aujourd’hui à la pointe de la technologie, les systèmes de production de chaleur dans l’habitat savent utiliser ces énergies propres. La RT 2012 impose de toutes façons d’utiliser au moins une source d’énergie renouvelable ou une solution alternative pour couvrir une part des besoins d’énergie de la maison. On peut choisir :

  • La production d’eau chaude sanitaire grâce à des capteurs solaires thermiques ou un chauffe-eau thermodynamique.
  • Le chauffage de la maison et éventuellement de l’eau sanitaire grâce à une chaudière à bois, un poêle à bois, certaines pompes à chaleur, une chaudière à micro-cogénération.
  • Le raccordement à un réseau de chaleur alimenté à plus de 50% par des énergies renouvelables ; la production d’électricité grâce à des panneaux photovoltaïques.

Un poêle à granulés en chauffage d’appoint

Pour un chauffage d’appoint dans une pièce, le poêle à bois et en particulier le poêle à granulés est plus performant qu’un poêle à buches. Il apporte une chaleur agréable tout en permettant de réaliser jusqu’à 30% d’économies sur la facture de chauffage. Le bois constitue une des énergies les moins chères du marché. C’est aussi une source d’énergie propre, au bilan carbone neutre. Le poêle à granulés, contrairement à celui à bûches, est programmable. Il démarre et s’arrête automatiquement en fonction de la température de consigne définie.

L’ère des Box énergie

Box energy – https-//www.greenunivers.com

Mesurer la consommation de ses appareils électriques, les allumer ou les éteindre à distance et d’un clic via le smartphone, la tablette ou l’ordinateur est désormais possible. Les « Smart energy box » permettent, entre autres, l’affichage des consommations en temps réel, le pilotage du chauffage et la gestion des appareils électriques à distance. Une dizaine de box de ce genre (Nest, Netatmo by Engie, BluePod de Voltatis, etc.) ont vu le jour de puis 2012.

Publicité

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé sur toutes les informations concernant l'habitat.

Vous acceptez de recevoir nos informations sur le salon Viving.