Quelle énergie choisir ? Cheminée bois, gaz ou éthanol ?

Partager l’article :

Partagez

Cheminée bois, gaz ou éthanol, que choisir ?

Qu’on habite une maison à la campagne ou une appartement en ville, les possibilités de se chauffer autour d’une cheminée ne sont pas tout à fait les mêmes. Charme du bois qui craque, propreté d’une installation au gaz, ambiance scintillante de l’éthanol… Passage en revue des avantages et inconvénients de ces moyens de chauffe de plus en plus scrutés d’un point vu environnemental.

Idées aménagement intérieur

Les cheminées au bois : une performance en perpétuelle évolution

Source art du feu - cheminee a bois - habillage_pierre_ferme-vue01-670x725
Crédit@Totem

Les cheminées classiques à foyer ouvert n’ont plus le vent en poupe. Trop peu de rendement (5 à 10 %) et la majorité des calories générées lors de la combustion part en fumée dans le conduit.

Aujourd’hui, on associe volontiers un récupérateur de chaleur aux cheminées classiques. Cet appareil se pose dans l’âtre et accélère la pulsation de l’air chaud ? Cette action permet de récupérer une partie des calories produites par la combustion du bois pour les restituer dans la maison. Son rendement peut varier de 25 à 50 % selon le niveau de technicité du modèle. Et cela sans que le feu soit caché derrière une vitre !

L’efficacité des foyers fermés

Le succès des foyers fermés (actuellement 90 % du marché de la cheminée) est en croissance continue. Les évolutions technologiques tendent vers une amélioration de l’efficacité avec une combustion complète du bois et une optimisation des échanges thermiques avec l’environnement. Avec un rendement énergétique pouvant aller jusque 70 à 80 % pour les modèles récents prouvent qu’ils sont devenus de vrais appareils de chauffage capables d’assurer une autonomie de 10 heures et plus.

Les cheminées au gaz : une installation simple et efficace

source Waco - cheminee au gaz - abc11-e1420561755683-670x725
Crédit@Waco&co

La cheminée gaz séduit essentiellement les urbains et tous ceux qui veulent profiter d’un foyer efficace, sans avoir de contraintes d’installation, d’autorisation, de gestion. Avec l’insert gaz, la souplesse et la rapidité sont totales : il suffit de deux minutes pour obtenir une belle flambée et deux minutes pour l’éteindre. La cheminée à gaz est très design donc très déco.

La cheminée au gaz est très performante. Elle donne l’illusion d’un vrai foyer. Les bûches en céramique et les flammes jaunes offrent tout le plaisir du feu de bois sans les inconvénients. Aussi performant qu’un radiateur gaz, il se pose à l’intérieur d’une cheminée existante ou devient cheminée chauffante avec un habillage extérieur de son choix.

Une installation simple

Pas besoin de casser les murs et de se raccorder à un conduit de cheminée. Il suffit juste de se raccorder à l’arrivée de gaz de ville ou à une bouteille de gaz propane et à un conduit de fumée concentrique à double paroi (une pour amener l’air frais, l’autre pour évacuer les gaz brûlés) de 100/150 de diamètre. L’évacuation peut se gérer aussi de façon directe à travers un mur extérieur.

Les cheminées à l’éthanol : une source esthétique scintillante 

Source Ignisial - cheminee bio-ethanol
Crédit@Ignisial

Très en vogue ces dernières années, les cheminées à l’éthanol créent la polémique ces derniers temps.

De nombreuses études sont venues soulever les dangers éventuels de ces sources de chaleur. En effet, ces dernières pourraient entrainer des risques de brûlures voir d’incendies et rejetteraient même un gaz toxique, le monoxyde de carbone.

Pour affronter cette polémique, une norme française a été mise en place et impose aux cheminées à l’éthanol certains critères de sécurité. Par exemple, les appareils sont équipés d’un détecteur de CO2 et doivent automatiquement s’arrêter au bout de 2 fois 3 heures de fonctionnement… Mais cette norme n’est pas obligatoire pour les particuliers, qui peuvent acquérir des cheminées non normalisées sans connaître toutes les informations nécessaires à leur bonne utilisation.

Sans conduit, la cheminée à l’éthanol s’affranchit de l’âtre et se dématérialise. Elle s’installe n’importe où en toute liberté et peut même s’emporter lors d’un déménagement. L’idéal pour des urbains qui ne possèdent pas de conduit dans leur logement ou qui ne peuvent pas, pour des raisons réglementaires, installer une cheminée chez eux !

Les cheminées à l’éthanol restent essentiellement décoratives. On a vu naître de ce point de vu de nombreux modèles hyper design.

Publicité

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé sur toutes les informations concernant l'habitat.

Vous acceptez de recevoir nos informations sur le salon Viving.