Qu’est-ce qu’une maison contemporaine ?

Partager l’article :

Partagez

Une maison contemporaine, c’est quoi ?

Difficile de définir avec précision ce qu’est une maison contemporaine. On l’imagine souvent cubique avec de grandes baies vitrées et un toit plat. On lui associe aussi une dimension technologique pour une gestion intelligente, une conception qui veille à un mode de fonctionnement économe en énergie. La maison contemporaine privilégie le bien vivre ensemble avec de l’ouverture, de la fluidité, des espaces partagés. Elle fait appel à l’emploi de la domotique utilisant l’énergie solaire pour vivre plus facilement sa maison au quotidien.

Conseils maison

Une construction éco-responsable

Architecteo - maison-contemporaine-bois-facade-atelier16archiCrédit@Architecteo

La conception d’une maison contemporaine s’appuie sur un maximum d’options pour optimiser la réduction de la consommation énergétique et pour respecter l’environnement. On parle souvent de Maison passive. Sa définition repose sur le principe suivant : la chaleur dégagée par l’intérieur de la maison (êtres vivants, appareils électriques) et celle apportée par l’extérieur (ensoleillement) suffit à chauffer l’habitation. Un bâtiment occupé qui ne perd pas la chaleur interne n’a pas besoin de chauffage pour rester agréable à vivre. Le chauffage du logement ne sert qu’à compenser les pertes de chaleur.

L’implantation

Une implantation réussie tient compte des éléments naturels environnants. 
 L’orientation de la maison, l’implantation végétale est prise en compte en fonction qu’on habite une région peu ensoleillée ou au contraire très exposée. On cherche à puiser les sources de chaleur ou à s’en protéger pour consommer au plus juste en terme de chauffage ou à l’inverse de climatisation.

Les vitrages électrochromes offrent une forte isolation thermique qui permet de réduire les coûts de climatisation. En hiver, en revanche, la radiation solaire est utile pour chauffer l’intérieur du bâtiment. Ce problème dynamique peut être résolu par les vitrages électrochromes, et grâce à leur transmission variable de lumière. On estime à 30% l’économie d’énergie réalisée sur une année pour une région tempérée.

Les matériaux à isolation répartie, les vitrages acoustiques, l’isolation par l’extérieur, l’utilisation d’équipements utilisant une énergie renouvelable (panneaux solaires, chauffage au bois, géothermie, énergie éolienne…) font partie des bases d’une maison.

L’isolation peut faire appel à une techniques du type puits canadien (ou provençal), un système de canalisations d’air maintenant les pièces à température constante tout en contribuant à l’aération des pièces.

L’auto production d’énergie

La maison peut aussi contribuer à produire une partie de l’énergie qu’elle consomme. Selon les cas, là encore, il s’avèrera plus efficace de se tourner vers le photovoltaïque (énergie solaire), l’éolien ou la géothermie.

La gestion de l’eau (installations à bas débit et récupération de l’eau de pluie…) et celle des déchets (tri sélectif, WC secs permettant d’alimenter le compost local…) contribue également à rendre la maison autonome et économe.

Idées construction maison

Maison contemporaine, toiture plate et végétalisation

Vendée Etanchéité - Toiture-végétale-Vendée-Etanchéité-011Crédit@Vendée Etanchéité

Si vous avez le projet de développer une toiture plate végétalisée comme on en voit de plus en plus, soyez très prudent quant à l’entreprise qui réalisera l’étanchéité et l’isolation de votre toiture. Celle-ci est primordiale. L’ADIVET (Association des Toitures Végétales) propose sur son site, une liste de fournisseurs de matériaux d’étanchéité et de systèmes de végétalisation.

Le coût d’une maison contemporaine écologique

Crédit APLA-Laure Pettier-840aCrédit@APLA – Laure Pettier

Une maison contemporaine et écologique représente un surcoût de 10 à 15% par rapport à une habitation classique. Ce surplus est un investissement dans le temps puisqu’il permet de faire des économies sur la consommation de chauffage et d’électricité.

Par ailleurs, vous pourrez bénéficier du crédit d’impôt 2016, disposition fiscale vous permettant de déduire de vos impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d’amélioration énergétique portant sur une résidence principale.

Des aides sont également apportées dans le domaine du solaire à l’échelle des régions et des communes.

Publicité

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé sur toutes les informations concernant l'habitat.

Vous acceptez de recevoir nos informations sur le salon Viving.