Un sol en parquet : quels types de pose ?

Partager l’article :

Partagez

Un sol en parquet : quels types de pose ?

Choisir son sol en parquet nécessite l’avis d’un professionnel. Avec lui, vous vous poserez la question de l’essence de bois que vous souhaitez, du choix d’un parquet massif ou contrecollé, du modèle de pose (à l’anglaise, en coupe de pierre, à bâton rompu, en panneaux… ), avec ou sans chanfreins, du style contemporain ou avec un aspect vieilli, d’un bois avec ou sans noeuds, de la teinte et de la finition souhaitée (huilée ou vitrifiée). 

Source Deavita - parquet-bois-massif-salon-meubles-blancsCrédit@DeaVita

Aménagement d’un petit espace

Les différents types de pose

Les types de pose varient en fonction de la réservation existante et du support. Dans le cas d’une construction neuve, on peut envisager une pose sur lambourdes qui s’effectuera par l’installation d’un gitage sur la dalle brute. Un parquet massif de minimum 20 mm d’épaisseur est alors clouté sur ce gitage.

Source travaux Lib - Parquet massifCrédit@Travaux Lib

Autre solution, on colle un parquet  sur chape, ce qui est le plus courant vu l’essor du chauffage par le sol. Il y a aussi la pose flottante plus économique mais un peu plus bruyante à la marche (cette technique est surtout réalisée dans les étages).

En appartement, la pose d’un parquet nécessite une isolation phonique soit par une sous couche dans le cas d’un parquet flottant ou de liège dans le cas d’un parquet collé.

Crédit Travaux Lib - Parquet contrecollé
Crédit@Travaux Lib

Dans le cas d’une rénovation (remplacement d’une moquette ou sur un carrelage démodé), le parquet sera forcément le moins épais possible. Il est toutefois important de prévoir une couche d’usure suffisante pour envisager plusieurs ponçages ultérieurs.

Source Travaux Lib - Sources pose parquetCrédit@Travaux Lib

Les différents modèles de pose

La pose de parquet à l’anglaise

Le parquet à l’anglaise est le motif le plus courant. Il est spécifique grâce à ces lames parallèles entre-elles. On distingue 3 sortes de parquet à l’anglaise selon leurs dispositions en bout des lames :

A coupe perdue : il est distinct grâce à la variabilité et à la différenciation de ces lames. De plus son emplacement peut se faire non aligné ou éparpillé donc les joints au bout de la lame sont décalés.

A coupe de pierre : les lames sont égales et de longueur moyenne. Avec les points alignés, elles sont placées en alternance sur toutes les travées.

A joint sur lambourdes : c’est une série de lames de longueur égale dont les joints sont disposés sur les lambourdes.

La pose de parquet à bâtons rompus

Le parquet à bâtons rompus est constitué de lames coupées à angle droit de longueurs identiques, posées en rangées successives et orientées à 45% en formant un V par rapport à la direction des lambourdes.

Le parquet à bâtons en point de Hongrie

Le parquet à bâtons en point de Hongrie est presque identique au parquet à bâtons rompus mais ce sont des lames de longueur égale qui sont en coupe d’onglet et orientées à 45% par rapport au sens des lambourdes. De plus, il est nécessaire de suivre un angle de 45 à 60°.

Les finitions du parquet

Il existe différentes finitions : cirée, huilée, vitrifiée, soit en usine, soit sur site.

La finition cirée est la plus délicate. La finition huilée nécessite un entretien régulier au moyen d’eau additionnée d’un savon spécial et l’application d’une huile d’entretien. La finition vitrifiée ne nécessite qu’un nettoyage à l’eau claire mais sera à refaire après une période variant de 8 à 10 ans.

Toutes ces finitions peuvent être dans des tons soutenus ou ayant complètement l’aspect des bois bruts, ce qui est la tendance actuelle.

Les nouveautés et les tendances

Source Deavita -parquet-bois-massif-blanchi-salon-blanc-symétrique
Crédit@DeaVita

Les parquets vieillis sont en plein essor. Ils présentent coups, traces d’usure, arrêtes abimées, patine du temps, ils existent en massif et contrecollé.

On peut également installer un parquet dans la salle de bains, le traitement préconisé pour le chêne est la vitrification (si possible sur site afin de bien isoler les raccords de lames). Les bois exotiques sont recommandés dans les pièces d’eau, surtout le teck avec ou sans joint pont de bateau. Ils peuvent être huilés.

Publicité

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé sur toutes les informations concernant l'habitat.

Vous acceptez de recevoir nos informations sur le salon Viving.