Maison : bien choisir son éclairage intérieur

Plafonniers, suspensions, lampadaires, appliques murales… Il existe quantité de luminaires pour éclairer votre maison et embellir votre décoration intérieure. Quel éclairage est idéal pour le salon ou pour la salle de bain ? On vous aide à faire votre choix parmi les multiples éclairages de maison.

Les différents types d’éclairage

Pour y voir plus clair dans les différents types d’éclairage, voici quelques exemples de luminaires majoritairement utilisés pour bien éclairer sa maison.

Suspension d’intérieur

La suspension est l’éclairage de base. Toutes les pièces de la maison peuvent être équipées d’une suspension d’intérieur. Comme son nom l’indique, c’est un luminaire suspendu au plafond, avec une armature au bout du fil.

L’important avec une suspension d’intérieur, c’est le flux lumineux choisi : puissant, il éclairera toute la pièce sans nécessiter d’autres sources lumineuses. Diffus, il créera une ambiance cosy et intime. Toutefois, l’éclairage devra être complété par des appliques murales ou un lampadaire, surtout si la pièce est grande.

Plafonnier

Le plafonnier est un luminaire fixé directement au plafond, sans fil ou câble qui laisse descendre le luminaire comme une suspension ou un lustre. Différents styles existent : contemporain, industriel, moderne, scandinave, etc.

Le plafonnier est idéal pour les pièces où la hauteur sous plafond est faible, car il offre un gain de place considérable. La lumière couvre également une large zone.

Lampadaire

Le lampadaire offre un éclairage indirect à une pièce. Grâce à sa hauteur, la lumière est puissante et peut donc tout à fait éclairer la totalité d’une pièce. Bien souvent, les lampadaires possèdent un variateur d’intensité pour jouer sur le flux lumineux et changer l’ambiance de la pièce.

Lampe

La lampe est parfaite en éclairage d’appoint. On la trouve généralement dans les chambres, posée sur la table de chevet. Elle offre un éclairage doux et diffus, souvent atténué par un abat-jour. Certaines lampes possèdent également un variateur d’intensité.

Luminaire sur rail

Les luminaires sur rail sont très tendances et apportent immédiatement de la modernité à votre décoration. Ils permettent d’éclairer une pièce entière lorsque plusieurs lampes sont fixées sur les rails, un couloir, un dressing ou un plan de travail de cuisine.

Les spots sont orientables, ce qui vous offre la possibilité de régler facilement la direction de la lumière dans la pièce selon vos besoins d’éclairage.

Appliques murales

Plus qu’un éclairage, l’applique murale est un objet de décoration. De nombreux styles existent pour s’accorder à votre intérieur : industriel, contemporain, naturel, vintage, scandinave, etc. Les appliques murales conviennent aussi bien au salon qu’à la salle de bain ou à la chambre.

Comment choisir son éclairage ?

Outre le type d’éclairage, le choix des luminaires va dépendre des pièces que vous souhaitez équiper. Les besoins de lumière sont différents en fonction de l’usage : pièce de détente, pièce de passage, pièce d’activités, etc.

Quel éclairage de salon ?

Le salon est à la fois une pièce de détente et d’activités. Il peut même servir de lieu de repas si vous n’avez pas de salle à manger. Si votre salon est grand, il peut être intéressant de multiplier les points lumineux en fonction des zones du salon : coin TV, coin repas, coin canapé…

Un plafonnier ou une suspension d’intérieur semble indispensable pour fournir un éclairage principal au salon et éclairer l’ensemble de la pièce. Près du canapé, pourquoi ne pas installer un lampadaire avec un variateur d’intensité pour l’éclairage d’ambiance ?

Quelles lumières pour la salle à manger ?

Pour éclairer la salle à manger, nous vous recommandons de placer votre luminaire au-dessus de la table. Vous pouvez opter pour une suspension, mais attention à ce qu’elle ne soit pas trop basse ! Si vous avez une faible hauteur sous plafond, privilégiez un plafonnier.

Quel luminaire pour la cuisine ?

La cuisine nécessite de bien voir ce que l’on fait lorsqu’on prépare les repas. Une lumière puissante est donc indispensable. Il peut s’agir d’un plafonnier, de luminaires sur rails, de spots ou de LED. Veillez à ce que tous les plans de travail soient suffisamment éclairés !

Par exemple, vous pouvez installer une suspension au centre de la cuisine comme éclairage principal et opter pour des spots près des plans de travail, à allumer lorsque vous préparez le repas.

Quel éclairage de salle de bain ?

Malheureusement, la plupart des salles de bain n’ont pas de fenêtre et donc, pas de source de lumière naturelle. Pour pallier ce défaut, il est nécessaire d’avoir une lumière directe et puissante pour se préparer.

Un plafonnier est intéressant comme source de lumière diffuse. A moins d’avoir une salle de bain avec un plafond haut, la suspension d’intérieur ne sera pas adaptée.

Près du miroir, il vaut mieux choisir un luminaire puissant : miroir lumineux, spots autour du miroir, appliques murales, etc. C’est plus pratique pour se coiffer, se maquiller ou se raser !

Quel luminaire de chambre ?

La chambre à coucher est dédiée au repos, elle doit donc inspirer le calme et la tranquillité. Misez sur des lumières douces près du lit afin de favoriser l’endormissement. Des lampes de chevet sont parfaitement adaptées.

Il vous faut cependant également un éclairage général, grâce à un plafonnier. Cet éclairage plus puissant vous servira à effectuer vos tâches quotidiennes : faire le ménage, faire le lit, ranger les vêtements, etc.

Si vous avez un dressing, pensez à installer des spots intégrés aux étagères afin de trouver plus facilement vos vêtements.

Quel éclairage pour les couloirs ?

N’oubliez pas les couloirs ! Ces pièces de passage ont également besoin de lumière. Des lampes sur rail ou des suspensions apporteront du cachet au couloir tout en éclairant suffisamment. Des barres LED disposées le long des couloirs sont également intéressantes pour la sécurité.

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Lorsqu’on choisit des luminaires pour éclairer son intérieur, on a souvent tendance à vouloir en mettre trop. Inutile d’avoir dans le salon un plafonnier, des suspensions, un lampadaire, des appliques murales, des lampes… 2 ou 3 sources de lumière différentes suffisent pour un bon éclairage. Variez également l’intensité de la lumière pour une ambiance lumineuse agréable.

Faites également attention aux luminaires “coup de cœur”. Vous trouvez peut-être ce lustre incroyable, mais est-il vraiment adapté à votre salon à la déco industrielle ? Étudiez bien la cohérence entre vos luminaires et votre décoration intérieure.

Refaire sa cuisine : les questions à se poser

Vous projetez de refaire votre cuisine ? Il est important de vous poser les bonnes questions pour obtenir un projet fonctionnel et qui vous satisfera dans le temps. Prenez le temps de réfléchir à votre projet de rénovation en répondant à ces interrogations. Article rédigé en collaboration avec Emmanuelle Bailleul, experte labo déco Viving.

crédit: Emmanuelle Bailleul

Quel usage faites-vous de votre cuisine ?

Tout le monde n’a pas le même usage de sa cuisine. Certains l’utilisent beaucoup, d’autres peu. Certains mangent dedans, d’autres ont une salle à manger. En fonction de vos activités et du nombre de personnes qui l’utilisent, la cuisine aura différents usages. 

Par exemple, si vous vivez seul, le choix de l’électroménager sera simple : un petit frigo et des rangements peu nombreux devraient suffire. Le lave-vaisselle est optionnel. Tandis qu’une famille nombreuse aura des besoins plus importants, surtout en termes de rangements. 

L’aménagement de votre cuisine repose sur 3 activités : cuisiner (plaques de cuisson / four / micro-ondes), stocker (réfrigérateur / congélateur / rangements) et laver (évier / lave-vaisselle). Vous avez besoin d’avoir ces 3 types d’équipements dans votre cuisine pour qu’elle soit fonctionnelle !

>> Rénovation de cuisine : bien choisir ses équipements

Quel est l’espace disponible ?

La superficie de la pièce qui accueille votre cuisine est un élément primordial à prendre en considération. Si vous avez une petite cuisine, il vous faudra privilégier un mobilier peu encombrant ou utiliser les murs avec des étagères murales. Avec une grande cuisine, tout est permis : îlot central, nombreux rangements, frigo américain, etc.

Vous pouvez également profiter de cette rénovation pour agrandir votre cuisine, si vous avez la possibilité d’abattre une cloison. Prenez conseil auprès d’un professionnel (cuisiniste, décorateur ou architecte d’intérieur) pour savoir ce qu’il est envisageable de faire pour agrandir votre espace ou l’optimiser avec davantage de rangements. 

Quel budget pour rénover votre cuisine ?

Définir un budget prévisionnel est important pour éviter les mauvaises surprises. Posez-vous les questions suivantes :

  • Quels sont vos moyens financiers ? 
  • Quels sont vos besoins ? 
  • Quelle est la taille de la cuisine ? 
  • Avez-vous besoin de nouveaux rangements ?
  • Quels matériaux souhaitez-vous utiliser ? Quelles finitions ?
  • Quel type d’électroménager désirez-vous ? 
  • Qui sont les professionnels impliqués ? 
  • Est-ce un simple relooking ou une rénovation complète ?

Globalement, vous devrez compter plusieurs centaines d’euros pour un rafraîchissement de la déco, à plus de 2000€ pour une rénovation simple. Le montant des travaux peut encore augmenter pour une rénovation complète.

Bon à savoir : des aides financières sont disponibles pour financer une partie de vos travaux. Sous conditions, vous pouvez par exemple bénéficier des aides de l’ANAH, de la TVA à 5,5%, de MaPrimeRénov’, d’une déduction d’impôts, etc.

>> Les aides pour la construction / rénovation en 2021

Relooker ou changer de mobilier ?

Avez-vous simplement besoin de redonner un coup de jeune à vos meubles actuels, ou souhaitez-vous tout changer ? 

Si vous souhaitez rénover toute votre cuisine, meubles inclus, tournez-vous de préférence vers un cuisiniste. Pour un simple relooking, un décorateur d’intérieur sera d’excellent conseil pour changer les façades, les poignées ou repeindre vos meubles.

Quel type d’électroménager choisir ?

Vient également la question de l’électroménager. Quels sont les équipements que vous souhaitez conserver ? Quels sont les équipements à remplacer ? Ou à ajouter ? 

La rénovation de votre cuisine risque de modifier considérablement l’esthétique de la pièce. Ainsi, vos anciens équipements électroménagers ne s’adapteront peut-être pas forcément à ce nouveau look. A vous de voir si vous avez les moyens financiers pour remplacer votre frigo, votre four ou votre lave-vaisselle. 

C’est peut-être l’occasion d’investir dans de l’électroménager plus moderne et performant, qui se fondra parfaitement dans votre nouvelle cuisine.

Quels matériaux pour refaire sa cuisine ?

Lors du choix des matériaux de votre cuisine, pensez esthétisme et praticité. Quelques exemples : optez pour des matériaux faciles d’entretien si vous cuisinez beaucoup. Une finition laquée marque davantage les traces de doigts qu’une finition mate. Les façades couleur bois se salissent plus vite que les couleurs blanches ou noires. 

Le bois massif, plaqué ou contreplaqué est très robuste, à condition de le protéger avec un vernis. Il peut cependant se fissurer en cas d’humidité trop importante.

Les panneaux de bois stratifiés ou mélaminés sont très faciles à nettoyer et à entretenir. En revanche, ils résistent peu à la chaleur, à l’humidité et aux rayures.

L’inox est également une valeur sûre grâce à sa solidité et sa facilité d’entretien. Le prix est toutefois plus élevé. 

Le quartz et la céramique sont très résistants en plan de travail, mais une fois abîmées, ces surfaces ne sont pas réparables.

crédit: Emmanuelle Bailleul

Faut-il changer votre sol ?

La question se pose s’il est vieillot, si les joints sont abîmés ou s’il a des fissures ou des éclats. Si vous relookez toute votre cuisine, mais pas votre sol, cela risque de réduire à néant vos efforts de modernisation. Alors ne l’oubliez pas ! 

Plusieurs revêtements de sol sont possibles dans une cuisine : carrelage, grès cérame, béton ciré, PVC, vinyle, parquet hydrofuge, imitation bois ou encore carreaux de ciment. Veillez à choisir un revêtement de sol résistant à l’humidité, à la chaleur et aux tâches, qui peuvent être nombreuses dans la cuisine. 

Quel système d’aération pour la cuisine ?

Refaire sa cuisine est l’occasion de revoir votre système d’aération, pour garantir un renouvellement de l’air optimal ! Évitez les odeurs, les bactéries et les résidus de graisse. 

Tout d’abord, vigilance sur le respect des normes. La cohabitation d’une chaudière à gaz et d’une hotte aspirante n’est pas réglementaire et peut être dangereux. Lors de la modification de votre système d’aération, demandez conseil à un professionnel.

Pour assurer le renouvellement de l’air, choisissez une VMC simple ou double flux. Des travaux importants seront néanmoins nécessaires : créer un faux plafond, faire passer les gaines, etc. Si vous ne pouvez pas réaliser ces gros travaux, un extracteur d’air peut suffire. 

Prenez conseil auprès des experts labo déco Viving

Toutes ces questions autour de la rénovation de cuisine ont fait naître de nouvelles interrogations ? Profitez des salons Viving pour demander conseil à nos exposants, et notamment à nos experts labo déco ! 

Emmanuelle Bailleul, en collaboration de cet article, est architecte d’intérieur et maître d’œuvre à Vannes, dans le Morbihan. Vous pouvez la retrouver dans l’espace Labo Déco des salons Viving, avec d’autres architectes et décorateurs d’intérieur.

Comment décorer une location saisonnière ?

Démarquez-vous de la concurrence des autres locations de vacances et AirBnb en améliorant la décoration de votre location saisonnière. Elle doit se différencier et attirer les voyageurs toute l’année ! Aujourd’hui, le choix de la location se fait d’abord grâce aux photos : votre appartement ou votre maison de vacances doit donner envie et cela passe par une belle décoration. Profitez de l’automne / hiver pour préparer votre location pour les prochaines vacances.

Faire un état des lieux

Première étape avant de vous lancer dans les grands travaux : être honnête et regarder votre bien comme si c’était la première fois que vous le voyiez. A la façon d’une caméra qui balaie tout l’espace, du sol au plafond et de gauche à droite, notez ce que vous voyez.

Par exemple : Est-ce que la pièce est suffisamment lumineuse ? Les coussins sont-ils assortis ? Quelle est la couleur prédominante ? Est-ce que le papier peint est abîmé ? Globalement, quelle est l’ambiance de la pièce ? Vous convient-elle ?

N’hésitez pas à vous faire aider dans cette tâche par un ami (il doit également faire preuve d’honnêteté) ou par un professionnel de la décoration intérieure. Attention, ne multipliez pas les avis car cela risque de rendre votre tâche plus difficile.

Une fois votre diagnostic fait, passons au budget !

Définir son budget

Il est important de définir votre budget avant d’entamer des travaux pour voir quelles seront les priorités pour la rénovation ou la décoration. Vous ne pourrez peut-être pas refaire tout votre appartement ou votre maison en une fois !

Posez-vous les bonnes questions :

  • Quelles sont les pièces qui ont le plus besoin d’être rénovées ? La salle d’eau, la cuisine, les deux ?
  • Faut-il simplement changer les meubles ou rénover complètement les pièces ?
  • Pouvez-vous acheter des décorations neuves ou privilégier les brocantes et les sites de seconde main ?

Là encore, un professionnel de la rénovation saura vous aiguiller sur le budget à prévoir par pièce, selon vos envies de changement.

Choisir l’atmosphère

Afin de vous démarquer et pour que votre location saisonnière ne ressemble à aucune autre, il faut créer une atmosphère qui puisse plaire au plus grand nombre. Un peu comme du home staging lorsqu’on cherche à vendre son bien immobilier !

Pour cela, vous pouvez utiliser des planches tendance qu’on trouve facilement sur Pinterest, ou utiliser des photos trouvées dans les magazines de décoration. Faites ensuite un collage pour créer un moodboard. Le but est de trouver son fil conducteur : une couleur, un thème (classique, bord de mer, jungle, bohème, scandinave, industriel, art-déco, etc).

Ça y est, vous pouvez vous projeter dans votre nouvel intérieur. Maintenant, il faut passer aux travaux.

Décorer la cuisine

On peut rénover les meubles, la crédence, le sol et les murs de la cuisine grâce à différentes techniques.

Pour les meubles de cuisine, le plus simple est de les repeindre si vous ne souhaitez pas en acheter de nouveaux. Pour cela, il faut bien les nettoyer avec des produits dégraissants tels que les cristaux de soude. Ensuite, on ponce très légèrement et on applique une peinture spéciale meubles de cuisine. De nouvelles poignées peuvent également apporter un côté plus moderne à votre cuisine.

Pour la crédence de cuisine, vous pouvez directement coller une nouvelle faïence sur l’ancienne ou la repeindre grâce à une peinture à base de résine. Une autre solution pour la rénovation de votre crédence est d’utiliser des plaques en PVC auto-adhésives.

Pour le sol de la cuisine, vous pouvez le recouvrir avec des lames clipsées ou collées en vinyle, ou le repeindre. Pour les murs, une nouvelle peinture ou un papier peint suffit à créer une nouvelle ambiance, en accord avec le thème sélectionné.

Décorer la salle de bain

Comme pour la cuisine, la peinture à base de résine peut rénover une grande partie de votre salle de bain : la faïence mais aussi les meubles, la vasque et la baignoire. Il est également possible de coller des plaques PVC spécialement conçues pour les salles d’eau afin de rénover rapidement une faïence datée.

Pour donner un coup de jeune à votre espace, pourquoi ne pas changer votre vieux lavabo par un meuble vasque complet et moderne ? On en trouve régulièrement à des tarifs abordables, pour ne pas exploser votre budget.

N’oubliez pas de mettre une touche de décoration dans la salle de bain pour la rendre plus agréable, avec des plantes, des bougies ou des miroirs.

Décorer la pièce de vie

Afin que votre location saisonnière reste au goût du jour, on joue sur le « 3 pans / 1 pan » pour les couleurs. Qu’est-ce que c’est ? Il s’agit de peindre 3 pans de murs avec une couleur neutre (blanc, beige, gris, pastel…) et apporter une touche d’originalité sur le quatrième ! Cela peut être un papier peint coloré ou avec des motifs géométriques, ou une peinture avec une couleur franche. Les couleurs tendances de 2021 sont le bleu nuit, le jaune safran, le terracotta, le vert canard et l’orange.

Pour la décoration, misez sur les bibelots, les horloges, les coussins moelleux sur le canapé, les plaids et même les plantes. Attention, ayez la main légère pour que la déco ne devienne pas un bazar !

Décorer la chambre

N’hésitez pas à mettre une couleur forte ou un papier peint à la place de la tête de lit. En effet, ce pan de mur est souvent celui qui ressort le plus dans la chambre.

Pensez également aux rangements : commode, armoire, dressing… Pour rendre votre location saisonnière plus pratique, n’hésitez pas à choisir des lits avec des rangements intégrés. On gagne en praticité et en ménage puisqu’il n’y a plus de poussière sous le lit. Le must : un lit coffre qui se lève pour ranger les valises !

N’hésitez pas à ajouter quelques cadres photos et éléments de décoration pour que les vacanciers se sentent comme chez eux.

Séverine Luizard, notre experte Labo Déco

Rendre la décoration accessible à tous: voici la mission que s’est fixée Séverine Luizard, décoratrice d’intérieur à Fouesnant, en vous accompagnant dans vos projets de décoration intérieure pour votre habitation ou votre espace professionnel.

Vous souhaitez vous sentir bien chez vous dans un intérieur qui vous ressemble mais vous ne savez pas comment faire? De la conception à la mise en scène, Séverine saura vous guider à toutes les étapes de votre projet. Que ce soit pour donner une ambiance à votre intérieur en jouant avec les couleurs et les matières, créer un bureau pour le télétravail, redonner un coup de jeune à votre location saisonnière, elle vous accompagnera dans le respect de votre budget.

 

Comment bien choisir la crédence de sa cuisine

Dans une cuisine, le choix de la crédence est primordial. D’abord parce qu’elle protège les murs des projections, ensuite parce qu’elle est un atout déco. Indispensable et pratique, elle peut se faire discrète et même se fondre avec le plan de travail ou donner le ton de la déco avec un motif fort.

 Côté matériau, le choix est très large : stratifié, quartz faïence, bois, béton ciré, verre, inox… Tout dépend de l’effet recherché et du budget. Pauline Chélin, décoratrice d’intérieur et experte Labo Déco, vous livre ses conseils pour bien choisir votre crédence de cuisine.

Qu’est-ce qu’une crédence de cuisine ?

La crédence est un élément décoratif incontournable dans une cuisine contemporaine. Elle s’installe sur le mur entre le plan de travail de la cuisine et les meubles hauts. Il est possible de la poser sur toute la longueur de votre cuisine ou derrière les plaques de cuisson, en fond de hotte.

Elle protège vos murs des éclaboussures d’eau et de graisse, régulières dans une cuisine. Elle a également un usage décoratif pour apporter du cachet à votre cuisine.

Si vous décidez d’utiliser votre crédence de cuisine comme fond de hotte, choisissez-la en inox ou en verre trempé. Les autres matériaux sont moins résistants à la chaleur, non étanches ou plus salissants.

Choisir la bonne hauteur pour la crédence de cuisine

On peut recouvrir toute la surface entre le plan de travail et les meubles hauts (de 50 à 80 cm). Mais pour des raisons esthétiques, on peut se limiter à une crédence de cuisine basse (20-25 cm de hauteur), surtout si on opte pour une cuisine sans meubles hauts ou choisir une pose « en dosseret » c’est-à-dire pour une mini-crédence (de 10 à 20 cm).

Dans ce cas, on se limitera aux parties de la cuisine les moins fragiles. Pour la partie cuisson, on recommande toutefois d’avoir une bonne hauteur en disposant un « fond de hotte » sur la surface qui monte jusqu’à la hotte.

>> Cet article peut vous intéresser : Cuisine ouverte, assortir sa déco au salon

Quelle matière pour la crédence de cuisine ?

La crédence se décline dans de nombreux matériaux. Encore une fois, anticipez l’utilisation que vous ferez de votre cuisine et de l’effet recherché.

Carrelage

Il s’agit de la crédence de cuisine la plus courante. Plutôt économique, déclinée dans un large choix de dimensions, de coloris et de motifs, elle résiste parfaitement à la chaleur et à l’humidité. Le carrelage pour crédence de cuisine se nettoie également très facilement. Concernant le design du carrelage, avec ce produit, vous avez l’avantage de pouvoir facilement trouver le style qui vous convient le mieux.

Envie d’une déco traditionnelle ? Choisissez un carreau de forme carrée et de couleur unie. Vous préférez opter pour une touche de modernité ? Le carrelage de forme rectangulaire effet béton ciré est idéal. Le carrelage hexagonal avec ses carreaux est également un modèle pour la cuisine si vous souhaitez un style très original. Avec le carrelage, vous pouvez également jouer avec les textures : effet bois, effet carreaux de ciment, etc.

Inox

Venu tout droit des cuisines des grands chefs, l’inox habille désormais de nombreuses parois de cuisine. Son style épuré et contemporain est idéal pour créer une ambiance professionnelle chic. L’avantage de ce produit est qu’il peut être directement posé sur votre ancienne crédence sans travaux salissants.

Design et très durable, l’inox pour crédence de cuisine est disponible en différentes textures : brossé, satiné, strié ou encore effet miroir. Il est toutefois sujet aux traces de doigts et aux rayures, il est donc important d’utiliser un chiffon ou une éponge non abrasive et des produits doux pour son entretien régulier.

Verre

Il s’agit en général de verre trempé qui existe dans un vaste choix de coloris, de tailles et de motifs imprimés. Elle peut ainsi s’adapter aux cuisines traditionnelles comme aux cuisines contemporaines. L’avantage du verre est qu’il reflète naturellement la lumière, il permet donc d’apporter beaucoup de luminosité aux petites pièces sombres.

Béton ciré

Matière phare en déco et des intérieurs naturels et industriels, le béton ciré s’applique aussi bien en revêtement de sol qu’en revêtement mural. Il peut également être utilisé pour créer ou rénover votre plan de travail. Mat, lisse, brillant ou texturé, vous pouvez sélectionner son coloris et sa finition. Très résistant à la chaleur, il se nettoie également facilement même si les taches de gras sont plus difficiles à faire partir.

Crédences adhésives

Facile à poser, la crédence adhésive pour cuisine relookera un carrelage vieillot ou un mur uni un peu triste en quelques minutes. C’est la solution parfaite pour ceux qui veulent donner un coup de neuf à leur cuisine ou salle de bain sans engager trop de frais ni de travaux.

Attention : peu résistantes à la chaleur, elles ne se posent pas derrière votre plaque de cuisson !

Bois

Avec une cuisine à la décoration scandinave, pensez à vous tourner vers la crédence de cuisine en bois. On en trouve en bois massif, en bois lamellé-collé ou en bois contrecollé. Très esthétique, la crédence en bois rendra votre cuisine chaleureuse et élégante.

Toutefois, elle demande un entretien important pour durer dans le temps. La crédence de cuisine en bois craint également les éclaboussures répétées. Évitez de l’installer devant l’évier et les plaques de cuisson.

Peinture

Si vous aimez la couleur, pourquoi ne pas opter pour de la peinture de crédence de cuisine ? Cela vous offre un large choix de couleurs et de finitions pour une décoration entièrement personnalisée. La peinture doit cependant être lessivable, résister aux éclaboussures et à la condensation pour un résultat propre. Un film protecteur vous aidera à préserver votre crédence de cuisine peinte.

Pauline Chélin, notre experte Labo Déco

Créative, dynamique et perfectionniste, Pauline Chélin est décoratrice d’intérieur certifiée à Brest. Fan de décoration depuis son enfance, Pauline est très sensible à l’harmonie et à l’équilibre des espaces et des couleurs.

Elle vous accompagne dans vos différents projets : rénovation, agencement, décoration ou aménagement. Du simple conseil à l’aménagement complet, Pauline s’adapte à vos projets et à votre budget ! Elle intervient sur la région Bretagne ou par correspondance dans toute la France. Retrouvez-la au Labo Déco lors des prochains salons Viving !

Réussir l’aménagement de sa salle de bain

Nous passons environ 2 heures par jour dans notre salle de bain. Pas question de délaisser son aménagement et sa décoration ! La salle de bain est un espace intime, de détente et de bien-être où l’on doit apprécier passer du temps. Si votre salle de bain est petite, elle doit être parfaitement aménagée pour optimiser son espace et la rendre plus agréable. Découvrez les conseils de la décoratrice d’intérieur Vanessa Ris, notre experte Labo Déco !

crédit: Vanessa Ris – Papillon Déco

Faire un plan de salle de bain

Première étape avant de vous lancer dans l’aménagement de votre salle d’eau : réaliser un plan de votre salle de bain. Cette étape permet de choisir le bon dimensionnement des meubles et des équipements pour aménager votre salle de bain, de projeter différentes configurations pour mieux optimiser votre salle d’eau et d’établir un budget précis.

Côté pratique, il faut compter 4 voire 5 m² minimum pour installer un meuble vasque et une baignoire et 6 à 7 m² pour y installer une douche en plus” indique Vanessa Ris, décoratrice d’intérieur chez Papillon Déco & Co.

Il est possible de faire un plan de salle de bain avec un décorateur d’intérieur, qui vous aidera à optimiser l’espace disponible pour vous y sentir bien.

>> Découvrir les prochains salons Viving

Choix du mobilier

Entre une petite salle de bain et une grande salle de bain, le choix des meubles et des équipements ne sera pas le même ! La grande salle de bain offre plus de choix et permet parfois même d’avoir une douche et une baignoire. Dans une petite salle de bain, il est nécessaire d’optimiser l’espace afin d’avoir le minimum vital : baignoire ou douche, lavabo, rangements, sèche-serviettes…

Prévoyez un sèche-serviette électrique afin de garder votre salle de bain à bonne température même lorsque votre pompe à chaleur ou votre chaudière est à l’arrêt”, précise Vanessa Ris.

Concernant le lavabo, évitez le lavabo sur colonne dans une petite salle de bain. Privilégiez un lavabo suspendu, une vasque encastrée ou un plan vasque afin d’optimiser l’espace. En effet, les meubles suspendus dégagent de la surface au sol. Il en va de même pour les étagères, les tablettes et les porte-serviettes muraux.

Si vous avez un meuble à tiroir, “privilégiez les petits compartiments pour tout ranger et un éclairage à l’ouverture, pour plus de praticité”, ajoute Vanessa Ris.

Baignoire ou douche ?

A cette question, vous êtes la seule personne à pouvoir donner une réponse ! Si vous avez une petite salle de bain, nous vous recommandons forcément la cabine de douche pour gagner de l’espace mais il est tout à fait envisageable d’installer une petite baignoire dans un espace réduit.

Il est même possible d’associer une baignoire et une douche si vous n’arrivez pas à choisir ! Consultez notre article à ce sujet : combiner douche et baignoire dans une salle de bain.

Pour plus de confort, pourquoi ne pas vous laisser tenter par une baignoire double-dos ou avec des jets hydro-massants ? Cela vous permettra de vivre un moment de détente mais aussi d’accéder plus facilement au robinet puisqu’il sera situé sur le côté, au milieu de la baignoire, et non en face de vous”, propose Vanessa Ris, décoratrice d’intérieur à Brest.

Quelques conseils pratiques de Vanessa pour votre baignoire :

  • pour un maximum de confort, les baignoires de 1,80 mètres sont recommandées ;
  • faites attention, de trop nombreux modèles design proposent un dos abrupt. Tel un matelas, je vous conseille d’essayer votre baignoire afin d’évaluer son confort ;
  • un dos incliné à 70 degrés environ vous permettra de mieux vous détendre.

Décorer sa salle de bain

L’ambiance et la décoration d’une salle de bain se fait en fonction de vos goûts, mais aussi de sa configuration. Quelques idées de styles de salle d’eau !

Salle de bain zen

Dans une salle de bain zen, on privilégie les matériaux naturels : pierre, bois ou galets. Choisissez des couleurs douces : blanc, beige, taupe, marron glacé, vert clair, bleu clair, etc.

Les meubles en verre, grâce à leur transparence, peuvent apporter de la lumière tout en agrandissant visuellement l’espace.

Évitez de surcharger la pièce avec trop de décoration, surtout si votre salle de bain est petite. Des plantes suspendues apporteront une touche naturelle sans prendre trop de place. Si vous avez une baignoire, des bougies autour seront parfaites pour un moment de détente et de bien-être.

Salle de bain atelier

Pour un esprit atelier industriel dans votre salle de bain, vous pouvez marier des meubles en bois et en métal avec une ou deux vasques en pierre de lave noire, et des faïences imitant le bois ou l’ardoise. Une verrière peut également être du plus bel effet pour séparer les espaces, si vous avez la chance d’avoir une grande salle de bain.

Salle de bain design

La salle de bain design est minimaliste et parfaitement organisée. Les couleurs sont plutôt sobres : blanc, noir, marron ou gris. La touche de fantaisie se situera dans les formes choisies, résolument modernes et géométriques. Privilégiez les rangements linéaires sans poignée pour ne pas casser les formes. Un carrelage de douche avec des reliefs géométriques apportera du cachet à votre salle d’eau.

Salle de bain jungle

Pour vous imaginer dans la jungle ou en voyage à Bali tout en restant dans votre salle de bain, optez pour des meubles en bois avec une vasque en résine blanche, des murs blanchis en tadelakt ou de la faïence avec des imprimés tropicaux. Choisissez des couleurs vives pour votre linge de maison (serviettes, peignoirs, tapis de bain). Si vous avez suffisamment de place, un fauteuil en rotin garni de coussins à motifs sera pratique et esthétique !

Salle de bain contemporaine

Dans la salle de bain contemporaine, tout est moderne, un peu comme dans la salle de bain design. Dénichez les dernières tendances : baignoire d’angle, douche à l’italienne, mur miroir, plan vasque, mosaïque, meubles épurés, LED, etc.

Salle de bain spa

Pour une ambiance spa, alliez les couleurs neutres terre et ocre, tant dans le choix du mobilier que des revêtements de sol. Privilégiez un sol et des vasques en pierre naturelle. La baignoire ou la douche avec des jets hydro-massants est la bonne idée pour faire de votre salle de bain un véritable spa. Pourquoi pas installer également un coin hammam ?

Vanessa Ris, notre experte Labo Déco

Depuis 2009, Vanessa Ris propose ses prestations d’aménagement et de décoration au sein de son agence Papillon Déco & Co à Brest. Elle travaille aussi bien pour des particuliers que pour des professionnels. Intéressée par le Feng-Shui, elle applique ses principes à la décoration intérieure depuis plusieurs années afin d’apporter bien-être et harmonie à votre foyer. Retrouvez-la au Labo Déco lors des prochains salons Viving !

Quel matériau choisir pour mes escaliers ?

Élément de décoration à part entière, l’escalier est aussi utile en intérieur qu’en extérieur. Si l’on trouve des escaliers en colimaçon, droits ou tournants, il existe aussi une grande diversité de matériaux. Escaliers en bois, en métal, en béton, en verre, en pierre… Découvrez quel matériau choisir !

Quel matériau pour un escalier intérieur ?

Escalier en bois

Le bois est sans conteste le matériau le plus utilisé pour fabriquer des escaliers. L’escalier en bois est robuste et chaleureux, parfait pour une décoration classique. De plus, il est personnalisable : on peut mixer le métal et le bois, ou le peindre pour lui apporter une touche de modernité.

Plusieurs essences de bois sont à votre disposition : le pin est largement utilisé, mais vous pouvez choisir du chêne, du hêtre, du frêne ou de l’hévéa. N’hésitez pas à solliciter un artisan professionnel qui pourra vous aiguiller dans le choix de vos escaliers en bois.

Prix d’un escalier en bois

Entre 500 et 10 000€. L’essence de bois choisie fait énormément varier le prix.

Escalier en métal

Si vous souhaitez un escalier design, optez pour un escalier en métal ou en acier. Très esthétique, il s’intègre parfaitement dans les décorations classiques comme modernes. De plus, le métal est un matériau résistant et très facile à entretenir.

Les escaliers en métal peuvent être associés avec le bois ou le verre, afin d’en faire un véritable élément de décoration dans votre maison. Pensez à investir dans un antidérapant d’escalier, car les marches en métal peuvent être glissantes.

Prix d’un escalier en métal

Entre 1 500 et 10 000€.

Escalier en verre

L’escalier en verre sera idéal pour un intérieur contemporain et design. Il mettra en valeur votre décoration intérieure et apportera du cachet à votre maison. Autrefois, le verre était utilisé pour les garde corps d’escaliers, mais aujourd’hui c’est un matériau parfait pour la structure. Pour un escalier moderne, le verre est le matériau qu’il vous faut !

Malgré son aspect léger, l’escalier en verre est solide et fiable, résistant aux chocs grâce aux marches en verre feuilleté ou trempé. Afin d’éviter les chutes, les marches pourront être sérigraphiées, sinon des bandes antidérapantes à coller feront l’affaire.

Prix d’un escalier en verre

Entre 5 000 et 15 000€.

Escalier en béton

Tout comme le bois, le béton permet de créer des escaliers de tous types, avec une grande variété de revêtements. L’escalier en béton est d’ailleurs très tendance, surtout l’escalier en béton ciré qui offre des reflets marbrés. Cependant, il nécessite une étude de résistance de la structure de la maison avant l’installation, car les travaux sont lourds. L’avantage, c’est qu’il sera très résistant !

Prix d’un escalier en béton

Entre 1 200 et 4 000€.

Quel matériau pour un escalier extérieur ?

Escalier métallique extérieur

Le métal est le matériau idéal pour l’extérieur. Il est abordable et rapide à installer, tout en étant résistant et facile à entretenir. L’escalier extérieur en métal sera durable et rendra votre maison plus moderne. Comme à l’intérieur, pensez à l’antidérapant pour éviter les mauvaises chutes.

Prix d’un escalier métallique extérieur

Entre 1 500 et 10 000€.

Escalier extérieur en bois

On peut également choisir un escalier extérieur en bois. Nous vous recommandons de privilégier un bois robuste, comme l’iroko qui est très résistant aux intempéries. Il faut également bien entretenir le bois avec de la peinture, de l’huile et un traitement spécifique pour éviter tout dommage causé par des intempéries ou de la moisissure.

Prix d’un escalier extérieur en bois

Entre 500 et 10 000€.

Escalier extérieur en béton

Durable et solide, le béton semble être le matériau parfait pour l’extérieur de votre maison. L’escalier extérieur en béton nécessitera peu d’entretien et de réparations : il résiste à toutes les intempéries. Contrairement au bois, le béton n’a pas besoin d’être entretenu régulièrement mais nous vous conseillons d’appliquer du scellant à béton pour le protéger des tâches et de la corrosion.

Prix d’un escalier extérieur en béton

Entre 1 200 et 4 000€.

Escalier en pierre extérieur

Comme le béton, la pierre est un matériau durable qui apporte en plus du cachet à votre maison. Si vous vivez dans une maison traditionnelle en pierre, l’escalier en pierre extérieur sera du plus bel effet ! La pierre résiste aux intempéries, aux produits chimiques, à l’humidité, à la pourriture et aux craquelures. Le matériau idéal si vous ne voulez pas d’entretien.

Prix d’un escalier en pierre

Entre 4 000 et 12 000€.

Habillage d’escaliers

Outre le matériau, vos escaliers peuvent avoir besoin d’un habillage pour une finition soignée ou pour les rendre plus originaux.

Habillage d’escalier avec du carrelage

Il est possible d’habiller les marches et les contremarches avec du carrelage. C’est un matériau facile à entretenir et résistant. Le carrelage pour escalier doit être posé sur du béton. Pensez à choisir des carreaux antidérapants ou à poser un nez de marche pour limiter les chutes.

Habillage d’escalier avec de la peinture

Pour habiller un escalier, la peinture est également une bonne solution : elle est économique et facile à appliquer. Pour bien choisir votre peinture d’escalier, vous devez prendre en compte le type et le matériau de l’escalier.

Si le bois est très facile à peindre, le béton nécessite une peinture spéciale sol après nettoyage, et le métal exige une peinture spécifique après application d’une couche d’apprêt. Évitez les teintes trop voyantes pour les escaliers pleins, mais les suspendus pourront être plus colorés. Avec des contremarches, vous pouvez choisir deux couleurs différentes mais complémentaires.

Habillage d’escalier avec un tapis

Dernière solution pour l’habillage : le tapis, pour plus de confort. Il permet de cacher les marches en mauvais état et d’amortir le bruit. Les escaliers en métal étant particulièrement bruyants, l’habiller avec un tapis peut être une bonne idée.

Cependant, votre escalier doit posséder des contremarches pour être posé en un seul morceau. Il ne faut jamais couper le tapis, même dans un escalier tournant. Pour votre sécurité, pensez à fixer le tapis d’escalier avec des barres de tapis.

Comment aménager sa véranda ?

Avoir une véranda est un atout dans une maison, qu’on choisisse d’en faire une pièce d’agrément ou une authentique pièce à vivre. Véritable lien entre l’intérieur et l’extérieur, il n’est pas toujours facile de décider comment aménager sa véranda. Il est essentiel de se demander si l’on souhaite en faire un prolongement de la maison, ou au contraire, un espace indépendant et unique. Comment aménager sa véranda en fonction de l’espace que l’on aura déterminé ? Faisons ensemble le tour des possibilités qui s’offrent à vous en matière d’aménagement : comment bien choisir le style, les matériaux et les accessoires pour que votre déco soit réussie !

Comment aménager sa véranda en fonction de la pièce choisie

La décoration de votre véranda sera différente en fonction de ses dimensions, de sa structure et de sa situation géographique, mais aussi et surtout en fonction de son utilisation. Quel type de pièce est fait pour vous ?

Comment aménager sa véranda en plusieurs espaces

Si la superficie de votre véranda le permet, il est possible de combiner les pièces pour profiter encore plus de cet espace avec vue imprenable sur l’extérieur ! On peut ainsi décliner les projets d’aménagement presque à l’infini : salon/ salle à manger, cuisine/coin repas, salle de jeux pour petits et grands, bureau/bibliothèque…

Aménager sa véranda en chambre

Ce n’est sans doute pas la première chose qui nous vient à l’esprit lorsque l’on évoque l’aménagement d’une véranda, et pourtant ! Transformer sa véranda en chambre revient à dormir au cœur de son jardin, en pleine nature.

Comment agencer sa véranda en espace détente

Que vous soyez un adepte du rameur ou du bain à remous, vous pouvez faire rimer l’aménagement de votre véranda avec relaxation et décontraction en y installant une salle de sport ou un spa avec vue sur le jardin !

Aménager sa véranda en atelier d’artiste

Comment ne pas rencontrer l’inspiration lorsque l’on se consacre à des activités créatives au cœur d’un jardin d’hiver ? Couture, peinture, lecture ou écriture… quel beau programme !

Les différents styles

Les tendances en matière de décoration sont une véritable source d’inspiration pour choisir comment aménager sa véranda. Quel style vous convient le mieux ? Comment faire de votre véranda un endroit privilégié, agréable à vivre ?

Comment aménager sa véranda : le mobilier

Choisir le mobilier pour aménager sa véranda peut relever du véritable casse-tête ! Il faut évidemment proscrire les meubles hauts, qui ont tendance à bloquer la lumière et la vue sur le jardin. Pour apporter une note estivale même durant l’hiver et puisque l’on est à mi-chemin entre l’intérieur et l’extérieur, il est possible d’installer du mobilier de jardin au cœur de la véranda. Dotez-vous de fauteuils plutôt légers (bambou, rotin, corde) pour pouvoir suivre, tel un tournesol, les rayons du soleil. 

Petit conseil : afin d’éviter la condensation, il est préférable d’éviter de coller les meubles aux baies vitrées.

Aménager sa véranda : le revêtement du sol

Lorsque l’on s’interroge sur l’aménagement de sa véranda au niveau du sol, on comprend que peu importe le matériau adopté, il existe une variété incroyable de couleurs et de motifs ! Mais, puisque la véranda offre un accès immédiat au jardin, il est préférable d’opter pour un revêtement facile d’entretien. La solution la plus simple reste sans doute le carrelage, qui accepte un nettoyage très fréquent. Le parquet s’avère une bonne alternative, mais il faut impérativement choisir un modèle résistant. Un vinyle imitation parquet offre une ambiance chaleureuse, et est facile à poser. 

Petit conseil tout de même si vous souhaitez agrandir visuellement l’espace de votre véranda : évitez les sols surchargés de motifs !

Comment agencer sa véranda : les couleurs

Le choix des couleurs est essentiel lorsque l’on veut aménager sa véranda. Afin de faciliter la circulation, il est généralement conseillé d’ouvrir au maximum le passage entre la véranda et la maison. Il faudra alors s’interroger sur la volonté de créer une réelle continuité entre les pièces de la maison, ou au contraire jouer sur les contrastes, en proposant une vraie rupture. De la même manière, on peut tenir compte de la couleur de la structure de la véranda et la décliner harmonieusement ou détonner en préférant des teintes opposées.

Aménager sa véranda : l’éclairage

Lorsque l’on souhaite agencer sa véranda, l’éclairage est un élément à ne pas négliger. Pour profiter pleinement de soirées sous le ciel étoilé, on peut jouer avec différents types d’éclairage : des appliques murales, des lampadaires ou encore des plafonniers. Les luminaires complémentaires comme les lampes de bureau s’intègrent aussi parfaitement et offrent un éclairage d’ambiance souvent agréable. Et pour encore plus de douceur à la tombée de la nuit, des bougies disposées un peu partout ou des guirlandes lumineuses promettent une ambiance feutrée et romantique.

Comment décorer sa véranda : les accessoires

Les tapis sont un excellent moyen d’apporter du caractère à votre véranda, ou de définir un espace dans un espace lorsque vous avez choisi de combiner deux pièces (bureau et bibliothèque par exemple). Il génère une ambiance différente suivant sa taille et sa matière : ambiance cocooning pour un tapis en poils doux ou esprit « outdoor » pour un tapis en matériau sec. Les coussins, quant à eux, contribuent à réveiller la déco et font souvent de la véranda un espace confortable et chaleureux. Lorsqu’ils sont de couleur vive, ils attirent le regard sur l’endroit précis que l’on souhaite mettre en valeur. Qu’ils soient unis, ou qu’ils arborent des motifs géométriques et floraux, ils structurent et harmonisent votre décoration.

Parmi les objets de décoration avec lesquels il est possible de jouer au sein de sa véranda, on peut également citer les bougies et les plantes comme les cactus, qui s’y plairont à merveille !

Vos questions sur l’aménagement d’une véranda

Quel type de plante puis-je mettre dans ma véranda ?

De nombreuses plantes s’épanouiront dans votre véranda baignée de lumière ! Ainsi, les plantes grimpantes végétalisent l’espace sans trop occuper de place au sol. Les plantes à fleurs comme les bégonias, les fuchsias ou les impatiens apporteront de la couleur à votre véranda en été et fleuriront jusqu’à Noël. Et puis, la différence de température entre la nuit et le jour plus marquée qu’à l’intérieur de la maison plait particulièrement aux orchidées. D’ailleurs, en hiver, n’hésitez pas à rentrer vos arbres fruitiers à l’intérieur de votre véranda pour les préserver du froid. Oui, avec une véranda, la saison des fleurs et des plantes dure toute l’année !

Faut-il demander un permis de construire pour faire une véranda ?

Les démarches administratives à effectuer pour construire sa véranda sont plutôt simples concernant les vérandas et les agrandissements ne dépassant pas 20m². Si vous n’êtes pas trop gourmand en surface, une déclaration de travaux préalable suffit. Pas besoin donc de déposer de demande de permis de construire dans ce cas !

Quel est le budget pour une véranda ?

Le budget pour une véranda va dépendre dans un premier temps du type de matériau que vous aurez choisi : véranda en PVC, en bois, en aluminium ou en acier ? Le prix d’une véranda de 20m² peut aller de 25 000€ (PVC) à 50 000€ (fer forgé). A cela s’ajoute le prix l’installation par l’artisan auquel vous aurez fait appel.

Comment bien choisir son matelas ?

Pour bien dormir, il est recommandé d’avoir un bon matelas. Mais selon quels critères faut-il le choisir ? Comment choisir la taille, la fermeté ou le type de matelas ? Quel matelas choisir selon son poids ? Et quand on a mal au dos ? Voici comment bien choisir votre matelas pour améliorer votre qualité de sommeil.

Bien choisir la taille du matelas

Tout d’abord, pour choisir un matelas, il faut définir la taille dont vous avez besoin. Cela se décide selon votre taille et l’espace que vous possédez. Pour un matelas 2 personnes, les tailles standards sont 140×190 et 160×200. On trouve bien sûr d’autres tailles, et la possibilité de commander un matelas sur-mesure, si vous êtes très grand par exemple. Il ne faut pas que vos pieds dépassent du lit !

On dort mieux lorsqu’on a beaucoup de place dans un lit, alors privilégiez les grandes tailles de matelas. Choisissez de préférence un matelas 15 à 20 cm plus grand que la plus grande personne du couple.

Comment choisir son matelas par rapport à son poids ?

Ensuite, il vous faudra choisir la fermeté du matelas. Elle se choisit selon vos préférences, mais surtout par rapport à votre poids. En effet, plus vous êtes lourd, plus vous aurez besoin de soutien pour passer une bonne nuit.

Si vous êtes mince, nous vous recommandons de choisir un matelas moelleux et pourquoi pas à mémoire de forme.

Si vous êtes plus lourd, un matelas semi-ferme ou ferme sera idéal pour vous offrir un bon soutien et éviter les maux de dos.

A deux, choisissez la fermeté la plus élevée selon le poids de chacun. En effet, le corps peut accepter une fermeté plus importante, mais pas un soutien “mou”. Il est donc préférable de choisir un matelas ferme.

Bien choisir le type de matelas

On trouve plusieurs technologies de matelas : ressort, mousse, latex, mémoire de forme sont les suspensions les plus courantes. Ces types de matelas participent au maintien de votre corps pendant la nuit, il est donc important de bien le sélectionner.

Matelas à ressort

Les matelas à ressort sont parmi les plus agréables du marché. Leurs points forts : une aération importante pour ne pas avoir chaud pendant la nuit, et l’indépendance de couchage pour ne pas ressentir les mouvements de votre partenaire.

Matelas en mousse

Très répandus, les matelas en mousse s’adaptent à toutes les morphologies. On trouve des matelas en mousse polyuréthane et en mousse polyéther. Leur rapport qualité/prix est très bon, car ils sont abordables tout en étant confortables. Choisissez de préférence une bonne densité de mousse, d’au moins 30 kg/m3 pour un adulte, afin de conserver un bon maintien.

Matelas en latex

Les matelas en latex sont fortement recommandés pour les personnes allergiques, car cette matière hypoallergénique détruit les bactéries et empêche la prolifération des acariens. Leur composition alvéolaire offre une bonne aération et ils possèdent une longue durée de vie.

Matelas à mémoire de forme

Le matelas à mémoire de forme a d’abord été créé pour les astronautes, mais s’est vite démocratisé grâce à ses avantages. Ce matelas s’adapte à votre corps et à vos positions, en vous enveloppant pour un meilleur confort. Le matelas à mémoire de forme est thermosensible, c’est-à-dire qu’il réagit à la température de votre corps : il est déconseillé si vous avez souvent chaud la nuit.

Quel est le meilleur matelas pour mal de dos ?

Vous souffrez de maux de dos et de cou ? Nous vous conseillons d’investir dans un matelas orthopédique, parfaitement adapté aux douleurs dorsales. C’est un matelas conçu pour soutenir la colonne vertébrale pendant la nuit, en répartissant au mieux le poids de votre corps. Généralement, ce sont des matelas fermes, car une fermeté importante permet de réduire les douleurs dans le haut du dos et au niveau des lombaires.

Rideaux : comment habiller ses fenêtres ?

Utiles pour occulter les fenêtres et vous préserver du vis-à-vis, les rideaux habillent également votre intérieur et s’accordent à votre décoration ! Unis, graphiques, colorés, imprimés : les rideaux se déclinent à l’infini, selon vos besoins et votre style.

Comment habiller une fenêtre ?

Les rideaux sont parfaits pour habiller une fenêtre, dans n’importe quelle pièce : salon, chambre, entrée, salle de bain et même cuisine. On trouve plusieurs types de rideaux, davantage adaptés aux grandes fenêtres ou aux fenêtres coulissantes.

Rideaux en lin

Très élégants, les rideaux en lin arborent des tons neutres et doux. Avec un parquet en bois ou des meubles en rotin, le côté naturel des rideaux en lin se mariera à merveille avec votre décoration intérieure.

Voilages

Si vous ne souhaitez pas des rideaux occultants et épais, mais que vous voulez préserver votre intimité, les voilages sont parfaits pour habiller vos fenêtres avec légèreté. Choisissez bien la teinte, car leur couleur se diffusera dans votre pièce !

Rideaux en velours

Les rideaux en velours sont parfaits pour l’hiver et pour apporter de la douceur dans une pièce à la décoration industrielle. Cette matière enveloppante rendra votre intérieur plus chaleureux, en vous protégeant du froid.

Rideaux bicolores

Les rideaux bicolores et dépareillés vont apporter davantage de personnalité à la pièce, en dynamisant l’espace. Choisissez néanmoins des teintes qui s’accordent bien ensemble : une teinte claire et une teinte colorée. Gris et rose, bleu et chocolat…

Rideaux colorés

Dans le salon, affirmez votre personnalité avec des rideaux colorés et fantaisie. Les couleurs vives apportent de l’éclat à une pièce et égayeront votre salon. Choisissez une couleur forte qui s’associe bien à votre décoration.

Des rideaux pour chaque type de fenêtre

Comment habiller une fenêtre coulissante ?

Pour habiller une fenêtre coulissante ou une baie vitrée, tous les rideaux vous sont permis : voilages, rideaux drapés, rideaux à oeillets… Pour laisser entrer la lumière, favorisez les rideaux légers !

Comment habiller des petites fenêtres ?

Pour habiller des petites fenêtres, privilégiez les petits rideaux qui laissent entrer la lumière, comme les vitrages. Ce sont des rideaux ou voilages conçus spécialement pour les vitres des petites fenêtres : ils épousent parfaitement leur taille. Ils n’entravent absolument pas l’ouverture et la fermeture des petites fenêtres.

Vous pouvez aussi opter pour des rideaux longs afin de masquer la fenêtre et son encadrement, uniquement si rien ne se trouve sous la fenêtre. Si vous avez des meubles ou un radiateur, nous vous recommandons de vous diriger vers des rideaux courts.

Comment habiller une grande fenêtre ?

Une grande fenêtre va généralement jusqu’au sol et possède un ouvrant, simple ou double. Il faut donc choisir des longs rideaux ou voilages qui s’ouvrent facilement, eux aussi. Selon la luminosité de la pièce, vous pourrez choisir un rideau occultant ou fin.

Comment habiller une fenêtre de toit ?

Pour habiller une fenêtre de toit, vous pouvez installer des tringles supérieures et inférieures afin de maintenir les rideaux. Choisissez un voilage classique, qui épouse la forme de la petite fenêtre et laisse passer la lumière.

Quel style de rideaux pour ma fenêtre ?

Nous vous recommandons de choisir votre style de rideaux selon vos besoins, en termes de luminosité et d’isolation.

Si votre pièce est très lumineuse car exposée plein sud, vous pouvez installer des rideaux opaques, qui laissent la lumière passer sans trop assombrir la pièce. En revanche, si votre pièce est plutôt sombre, choisissez des rideaux légers qui vous préservent uniquement du vis-à-vis.

Si votre fenêtre ne vous apporte pas une bonne isolation, n’hésitez pas à choisir des rideaux épais et opaques, en velours par exemple, parfaits pour vous protéger du froid de l’hiver. En été, laissez entrer la chaleur avec des voilages plus fins.

 

Déco Feng Shui : les principes de base

Pour un appartement ou une maison avec de bonnes ondes, misez sur la déco Feng Shui. C’est un type d’aménagement venu de Chine, dont l’objectif est d’optimiser le passage de l’énergie positive et favoriser le bien-être de ses occupants.

Qu’est-ce que la déco Feng Shui ?

Le Feng Shui signifie “le vent et l’eau”. C’est un aménagement d’origine chinoise dont le but est d’harmoniser l’énergie d’un lieu afin que le “Chi” (le souffle vital) circule correctement dans les pièces pour favoriser la santé, le bien-être et la prospérité des habitants du logement.

 

Fondamentalement, il faut distinguer le “Chi” du “Shar Chi” (le souffle qui tue) : ce dernier doit s’installer le moins possible dans votre maison pour laisser la place au Chi. Pour cela, il faut aménager votre logement d’une certaine façon, en prenant en compte les 5 éléments : l’eau, la terre, le feu, le métal et le bois.

Les principes de la décoration Feng Shui

Etant donné que l’objectif du Feng Shui est de favoriser la circulation du Chi, vous devez vous débarrasser des objets qui encombrent votre maison. Si votre logement est encombré et mal rangé, les énergies ne peuvent pas se répandre dans vos pièces.

Les principales règles Feng Shui

→ Une maison encombrée est une source de mauvaise énergie. Débarrassez-vous des objets inutiles et privilégiez les rangements. Faites un nettoyage complet de vos pièces.

→ Les sources de rayonnement magnétique (téléphone, ordinateur, box internet…) n’ont pas leur place dans la chambre à coucher, car cela nuit à votre épanouissement et à votre sommeil.

→ Évitez les angles pointus pour vos meubles ou vos objets de déco : préférez des éléments aux formes arrondies pour ne pas bloquer la circulation de l’énergie.

→ Faites en sorte que toutes vos pièces soient lumineuses, car cela attire l’énergie positive et la bonne humeur.

Les couleurs Feng Shui

Les couleurs ont une importance capitale pour un intérieur Feng Shui, du fait de leurs propriétés énergétiques. Elles doivent être équilibrées dans l’ensemble de la maison.

On distingue deux types de couleurs :

  • les couleurs Yin, qui sont des couleurs pastel et douces, à privilégier dans les pièces de repos et de bien-être ;
  • les couleurs Yang, qui sont des couleurs vives et chaudes, à utiliser dans les pièces conviviales comme la cuisine ou le salon.

 

Chaque couleur a sa propre signification Feng Shui :

→ vert : jeunesse, santé, harmonie, créativité.

→ rose : apaisement, relaxation, bonne humeur.

→ bleu : sagesse, sérénité, concentration et réflexion.

→ violet : spiritualité, intuition, intellect.

→ jaune : lumière, joie, chaleur, communication, convivialité.

→ orange : amitié, changement, tonus.

→ rouge : énergie, prospérité, amour, mais à utiliser avec modération car l’excès de rouge provoque la nervosité.

Éléments de déco Feng Shui

L’eau : c’est l’élément par excellence de l’apaisement et de la sérénité. On privilégie les aquarium ouverts ou les fontaines d’intérieur : les eaux stagnantes sont à éviter car sources de mauvaise énergie.

La lumière : toutes vos pièces doivent être lumineuses, il faut donc prévoir plusieurs sources d’éclairage, naturelles et artificielles. L’éclairage artificiel doit être doux et agréable.

Les miroirs : ils captent les ondes positives et bloquent les énergies néfastes, tout en agrandissant vos pièces.

Les plantes : indispensables pour purifier les pièces, elles favorisent également le bien-être. Choisissez de préférence des plantes vertes et des bambous.

Les images : vous pouvez disposer des cadres photos dans vos pièces, mais seulement des images qui rappellent de bons souvenirs et qui vous procurent de la joie.

La décoration Feng Shui par pièce

Salon : chaleureux, bien éclairé avec des meubles essentiels : table basse, canapé et fauteuils. La présence de couleurs Yang est recommandée.

Cuisine : elle doit être spacieuse pour faciliter la circulation, avec de nombreux espaces de rangement.

Chambre : bien rangée, le lit doit être placé contre le mur et loin de la fenêtre. Privilégiez les couleurs Yin.

Salle de bains : elle doit occuper peu d’espace et être propre et lumineuse, avec un grand miroir. Utilisez des couleurs en accord avec l’élément eau.

 

 

Découvrez nos décorateurs au Labo Déco