Quel chauffage pour votre logement ?

Il existe pléthore de solutions de chauffage, adaptées pour chaque type d’habitation. De la chaudière aux radiateurs en passant par les pompes à chaleur, c’est à l’occupant de faire son choix de chauffage en fonction de ses besoins, de son budget et des capacités du logement.

Qu’est-ce qu’un système de chauffage ?

Un système de chauffage est un dispositif intégrant à la fois la production de chaleur, l’émission par un réseau de distribution et la régulation. Les éléments techniques et thermiques sont reliés entre eux. De nombreux chauffages de logement existent : ceux qui utilisent des combustibles (poêles à granulés en bois), ceux qui utilisent l’eau comme fluide de chauffage (radiateur en fonte) et ceux qui utilisent l’air (pompe à chaleur air-air).

Chauffage de maison : quel système de chauffage choisir ?

La chaudière

On dénombre trois types de chaudières : les chaudières au gaz naturel, à condensation et à granulés de bois. Les particuliers possédant des chaudières au gaz naturel en sont très satisfaits, car elles sont simples d’utilisation, peu encombrantes, conviennent aussi bien aux maisons qu’aux appartements et ne nécessitent pas de stockage d’énergie. Les chaudières gaz à condensation ressemblent à une chaudière classique, avec de plus grandes économies d’énergie. Elles sont très efficaces et un système de régulation peut y être intégré afin de mieux gérer sa consommation de chauffage. La chaudière à granulés de bois occupe un espace plus important, mais possède des avantages économiques et écologiques.

Le prix d’une chaudière

Le prix d’une chaudière au gaz naturel est de 2000 à 3500€. La chaudière à basse température coûte entre 3000€ et 6000€. C’est moins cher qu’une chaudière gaz à condensation, de l’ordre de 4000 à 7000€. Quant à la chaudière à granulés de bois, son prix s’élève à 18 000€ car c’est un système écologique et économique.

Les radiateurs électriques

Couplés à une bonne isolation thermique, les radiateurs électriques peuvent suffire à chauffer les différentes pièces d’une maison ou d’un appartement. Leur prix est peu élevé par rapport aux autres solutions de chauffage et ils sont rapides à installer. On trouve cinq technologies pour les radiateurs électriques : le convecteur, le rayonnant, l’inertie fluide, l’inertie sèche et la chaleur douce. La chaleur douce est la technologie la plus confortable pour les pièces à vivre.

Le prix d’un radiateur électrique

Le radiateur électrique convecteur est certainement le chauffage le moins cher, entre 25 et 250€ l’unité. Plus cher, le radiateur électrique rayonnant possède un coût situé entre 40 et 1700€. Le prix d’un radiateur électrique à inertie est situé entre 80 et 1500€. Enfin, le radiateur électrique à chaleur douce varie entre 350 et 900€. 

La pompe à chaleur

Les pompes à chaleur air-air, air-eau et géothermiques permettent de réduire considérablement les factures énergétiques, ce qui compense l’investissement que représente leur achat et leur installation. Les pompes à chaleur peuvent être utilisées pour le chauffage, l’eau chaude et pour rafraîchir les pièces. C’est un système de chauffage écologique, économique et non-polluant. La pompe à chaleur air-air extrait l’énergie thermique de l’air extérieur et l’envoie dans l’habitation. Le principe est le même pour la pompe à chaleur air-eau. La pompe à chaleur géothermique extrait l’énergie du sol pour la transmettre au chauffage central.

Le prix d’une pompe à chaleur

Le prix d’une pompe à chaleur dépend de son type. Le prix de la pompe à chaleur air-air oscille entre 6000 et 10 000€. La pompe à chaleur air-eau coûte environ 12 000€. La pompe à chaleur géothermique est la plus chère : son prix avoisine les 20 000€.

Le poêle à granulés de bois

Le poêle à granulés de bois est une solution généralement utilisée en chauffage d’appoint, car sa puissance est peu élevée. Il peut être utilisé en chauffage principal si l’habitation est d’une surface inférieure à 70 m². C’est un système de chauffage esthétique, économique et abordable. De plus, le bois est l’énergie la moins chère du marché. Il nécessite cependant un stockage et un approvisionnement quotidien.

Le prix d’un poêle à granulés

Le poêle à granulés de bois est relativement abordable, tout en vous permettant de réduire les factures de chauffage de la maison. Sa gamme de prix se situe entre 3000 et 6000€.

Vos questions sur le chauffage de logement

Quelles sont les aides pour un chauffage de maison ?

De nombreuses aides financières existent pour vous aider à installer un meilleur chauffage de logement, à condition qu’il améliore la performance énergétique de votre maison ! Vous pouvez par exemple demander les aides de l’ANAH, l’éco-prêt à taux zéro et la TVA à taux réduit (5,5%). Ces subventions sont accordées selon votre situation et du système de chauffage que vous installez. N’hésitez pas à vous renseigner en amont !

Comment bien choisir son chauffage ?

Pour bien choisir son chauffage, plusieurs éléments sont à prendre en compte. D’abord, quelle est la surface de votre bien ? Chauffer un studio étudiant ou une maison de 6 pièces, ce n’est pas pareil ! Les petites surfaces peuvent se contenter d’un chauffage électrique avec des radiateurs. En revanche, les grandes maisons devront choisir un système de chauffage plus puissant, comme une pompe à chaleur ou une chaudière.

Ensuite, quel est l’espace dont vous disposez pour le chauffage de votre logement ? Par exemple, pour installer une chaudière, il est nécessaire d’avoir un local suffisamment spacieux pour installer une cuve. Pour un poêle à granulés, il vous faut un local au sec pour stocker le bois.

Enfin, tenez compte du climat de votre région. Si vous vivez dans une région ensoleillée, le chauffage solaire peut vous convenir. Mais si vous vivez dans une région pluvieuse, mieux vaut choisir un chauffage plus adapté et puissant !

Quel est le système de chauffage le plus économique ?

Comparons les différents systèmes de chauffage : sans conteste, les radiateurs électriques consomment le plus d’énergie. Le chauffage au gaz (chaudière) est plus économique et écologique que le chauffage électrique. La pompe à chaleur est également économique car elle restitue plus d’énergie que celle consommée. Le chauffage au bois (chaudière à granulés de bois, poêle à granulés de bois) est à la fois écologique et économique, car le prix du bois varie peu contrairement au coût du fioul.

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel du chauffage pour choisir au mieux votre solution de chauffage de maison : de nombreux exposants présents au Salon Viving de votre ville sauront vous accompagner !

Tout savoir sur l’isolation de sa maison

Vous voulez faire des économies d’énergie et réduire votre facture de chauffage ? L’isolation de votre maison est essentielle. Aussi utile en hiver qu’en été, elle vous permettra de réaliser des économies drastiques, autant pour la planète que pour votre porte-monnaie.

Pourquoi isoler sa maison ?

L’Ademe (agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) nous informe que la chaleur s’échappe d’une maison mal isolée :

  • à 30% par les combles et la toiture,
  • à 25% par les murs,
  • à 10-15% par les fenêtres
  • à 7-10% par les sols.

Isoler sa maison est donc la base d’une habitation saine et économe.

L’isolation intérieure ou extérieure limite les déperditions thermiques vers l’extérieur et permet de conserver la chaleur du chauffage en hiver. En été, elle permet de garder une température fraîche à l’intérieur de la maison, en limitant les apports extérieurs. L’isolation thermique apporte donc des bénéfices en hiver comme en été.

L’isolation intérieure

Rapide et peu coûteuse, l’isolation à l’intérieur de la maison est très courante. Elle offre un très bon rapport qualité/prix. L’isolation thermique intérieure consiste à poser un matériau isolant sur la face intérieure des murs, des sols et des sous-pentes. L’isolation des combles est également concernée.

L’isolation intérieure offre un excellent confort thermique en limitant les déperditions d’énergie. Elle est aussi utile en hiver pour chauffer la maison qu’en été en évitant une forte hausse de la température intérieure.

L’isolation extérieure

L’isolation extérieure est bien plus efficace que l’isolation intérieure, mais est davantage complexe et onéreuse. Pour isoler une maison à l’extérieur, il est nécessaire de poser un bardage, un revêtement isolant. Il peut être en bois, en PVC, en métal, en pierre ou en composite. Des panneaux enduits peuvent également être installés.

L’avantage de l’isolation extérieure est l’excellent confort thermique apporté, sans modifier la surface habitable. C’est également un bon moyen de ravaler votre façade.

>> Faire isoler sa maison par l’extérieur

Les différentes isolations

L’isolation des combles et de la toiture

L’isolation de vos combles va dépendre de leur type, si ce sont des combles habitables, des combles aménageables ou des combles perdus. 20% : c’est le pourcentage des déperditions de chaleur que représente le toit, surtout s’il n’est pas isolé ou si l’isolant n’est pas suffisant.

Dans le cas où vous possédez des combles perdus, donc non utilisables, l’isolant sera posé directement sur le sol, pour réduire au maximum le volume à chauffer.

Si, au contraire, vous avez des combles aménageables ou habitables, il faudra isoler uniquement les rampants. Cette isolation intérieure est plus compliquée que l’isolation au sol : l’isolant est proche des sources d’humidité et doit avoir une forte densité. La structure doit également être résistante pour supporter le poids de l’isolant.

Il est possible d’opter pour une isolation extérieure, mais c’est une méthode onéreuse, car il est nécessaire de découvrir la toiture pour y insérer une ossature supplémentaire composée d’isolants.

L’isolation des murs

Après le toit et les combles, ce sont les murs qui perdent le plus de chaleur. Vous avez le choix entre une isolation intérieure, facile à mettre en place mais moins efficace qu’une isolation extérieure qui sera également plus coûteuse. Dans tous les cas, il faudra isoler en priorité les façades Nord, et ajouter une protection contre l’humidité aux façades Ouest.

L’isolation du sol de la maison

Il existe 2 façons d’isoler les sols de votre maison : par dessus ou par dessous.

La solution par dessous est envisageable si votre maison possède une cave ou un vide-sanitaire. Vous pouvez alors poser un isolant au plafond de votre cave afin d’isoler votre sol.

Si ce n’est pas possible, vous devrez isoler le sol par dessus. Pour isoler un plancher ou un carrelage, il faudra enlever le revêtement afin de poser l’isolant sur la dalle.

L’isolation des fenêtres

Les fenêtres sont également une source de perte de chaleur. De plus, isoler les fenêtres permet de lutter contre les nuisances sonores. Pour leur isolation, il existe 4 possibilités : un calfeutrage avec des joints, un survitrage, un double vitrage ou un doublage plastique. Le calfeutrage est aisé à mettre en œuvre, mais les autres méthodes seront plus performantes.

Quel budget pour une isolation de maison ?

L’isolation intérieure ou extérieure demande un certain investissement, mais vous permet de faire baisser vos factures de chauffage et de climatisation. Le prix de l’isolation varie selon la solution d’isolation, mais aussi selon l’isolant choisi et la technique utilisée.

Type d’isolation Prix moyen
Isolation de toit 20 à 50€ le m²
Isolation des combles 20 à 90€ le m²
Isolation des murs 25 à 90€ le m²
Isolation des fenêtres 200 à 600€ par fenêtre
Isolation des sols 25 à 70€ le m²

Les aides financières pour une maison isolée

Pour réduire le montant de vos travaux d’isolation, vous pouvez profiter de plusieurs aides financières :

  • Ma Prime Rénov’
  • l’éco PTZ
  • Aide Habiter mieux sérénité de l’ANAH
  • Coup de pouce économies d’énergie
  • Chèque énergie
  • Aides des fournisseurs d’énergie (certificats d’économies d’énergie)
  • TVA à 5,5%
  • Exonération temporaire de la taxe foncière

 

5 raisons de faire appel à un artisan pour vos travaux

Vous avez des travaux à faire ? Avant de les commencer vous-même, posez-vous la question : ne vaut-il pas mieux les confier à un artisan, un professionnel qui a les compétences requises pour ce type d’ouvrages ? On vous donne 5 bonnes raisons de choisir un artisan pour vos travaux !

Pour être certain de la réussite de vos travaux

La réussite de vos travaux dépend beaucoup des compétences et de l’efficacité de celui qui les réalise. Si vous n’avez aucune connaissance du type de travaux que vous souhaitez effectuer ou que vous n’êtes pas très bricoleur, il vaut mieux faire appel à un artisan pour que vos travaux soient réussis. Cela vous coûtera peut-être plus cher, mais vous serez certain de confier vos travaux à un professionnel avec des compétences techniques spécifiques. L’avantage de l’artisan, c’est qu’il a l’habitude de réaliser des travaux, il connaît les normes en vigueur et les procédures adéquates.

Ainsi, confier ses travaux à un artisan permet d’être sûr d’avoir un résultat professionnel et de qualité.

 

Pour gagner du temps

Si vous n’avez jamais fait de travaux, leur réalisation risque de vous prendre beaucoup de temps. Un artisan, au contraire, sera rapide et efficace : il a de l’expérience, connaît les procédures, sait réagir face aux imprévus et est bien équipé. Même les tâches les plus complexes seront effectuées avec aisance. De ce fait, choisir un professionnel vous fera gagner du temps et vous évitera de réaliser vous-même vos travaux.

 

Pour bénéficier d’aides financières

Certains travaux de rénovation vous permettent de bénéficier d’aides financières de l’état, si vous faites appel à un artisan RGE (Reconnu Grenelle Environnement). C’est le cas par exemple des travaux de rénovation énergétique. Il existe plusieurs financements, parfois cumulables : le CITE, la TVA à 5.5%, le chèque énergie, l’exonération de la taxe foncière, etc. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre artisan pour savoir à quelles aides vous pouvez avoir droit.

 

Pour avoir des garanties

L’assurance décennale est obligatoire pour les professionnels du bâtiment. En engageant un artisan pour vos travaux, il est ainsi responsable pendant dix ans de ses travaux, et des dommages potentiels. Ainsi, il y a peu de chances qu’il décide de bâcler le travail ! Si vous réalisez vos travaux vous-même, vous n’aurez pas ce type de garanties pour vous couvrir. Une raison de plus de faire confiance à un artisan, pour avoir l’esprit tranquille.

 

Pour bien choisir vos artisans

Si vous avez trouvé un très bon artisan, il y a des chances que son carnet d’adresses soit rempli d’autres professionnels efficaces. Si vous avez besoin d’autres travaux (de plomberie, d’électricité, de décoration…), il pourra certainement vous aiguiller, ou vous déconseiller certains artisans.

 

Convaincu de l’intérêt de choisir un professionnel pour vos travaux ? N’hésitez pas à vous rendre au Salon Habitat Viving le plus proche de chez vous afin de vous faire accompagner !